Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Alerte/ CPI : La CPI rejette la requête en irrecevabilité de l’affaire et prononce l’ajournement de l’audience de confirmation des charges à l’encontre de Laurent Gbagbo.

le Lundi 3 Juin 2013 à 21:49 | Lu 2188 fois



Alerte/ CPI : La CPI  rejette la requête en irrecevabilité de l’affaire et prononce l’ajournement de l’audience de confirmation des charges à l’encontre de Laurent Gbagbo.
La nouvelle tant attendue vient de tomber ce lundi 3 juin 2013 aux environs de 17h.

Les juges de la chambre préliminaire I de la cour pénale internationale (CPI) ont pris leur décision. « Rejet de la requête en irrecevabilité de la Défense de Gbagbo et ajournement de l’audience de confirmation au titre de l’article 61 (7) des Statuts de Rome » a appris un journaliste de Diaspo TV, une chaîne de télévision en ligne dirigée par le journaliste ivoirien, Philippe Kouhon. Comme nous l’écrivions la CPI qui avait jusqu’à demain 4 juin pour rendre sa décision concernant l’audience de confirmation des charges retenues contre le président ivoirien, Laurent Gbagbo, n’a pas voulu entretenir le suspense pour longtemps. Aussi, souvenons-nous qu’au premier jour de l’audience de Gbagbo, la défense de celui-ci avait exposé sur une requête en irrecevabilité de l’affaire, exposé fait par le professeur de droit pénal international Dobs Jacobs. C’était le 19 février 2013 dernier à la Haye. Cette requête maintes fois formulée par Me Emmanuel Altit avant l’audience de confirmation des charges, vient elle aussi de connaître une issue.

Alors, on se demanderait quelle va être la suite de l’affaire ?

Dans un premier temps, cet ajournement qui renvoie le procureur au charbon afin de compléter ses éléments de preuves peut paraître comme une victoire pour la Défense de Gbagbo qui n’avait pas hésité lors de l’audience à qualifier le document contenant les charges produit par le bureau du procureur, de « brouillon ».

Aussi, comme l’avait rappelé le juge Hans-Peter Kaul, le procureur en ne visant que l’article 7 (crime contre l’humanité) et l’article 25 (3) a et 25 (3) d, affaiblirait son DDC, d’où son renvoie à l’article 28 qui vise le supérieur hiérarchique ou le chef militaire.
A cette allure, non seulement le procureur a échoué à son examen de passage en PROCES contre Laurent Gbagbo, celui-ci doit repartir chercher les vraies preuves s’il y en a, de ses allégations contre le président ivoirien. On se dirait, pourquoi arrêter un suspect alors qu’il n’existe pas encore de preuves réelles de sa culpabilité ?

Enfin, il faut noter que depuis octobre 2011, les juges de chambre préliminaire avaient déjà autorisé le bureau du procureur afin qu’il aille enquêter sur les évènements qui ont eu lieu en Côte d’Ivoire depuis septembre 2002. Et depuis, pas de suite. Alors on se demande combien de temps prendra cet autre renvoie à la case de départ du procureur ?
Nous y reviendrons.

P.kouhon/ Diaspo Tv

Lundi 3 Juin 2013
Vu (s) 2188 fois



1.Posté par doriane le 03/06/2013 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La prostituée déculottée CPI veut gagner du temps pour permettre à son poulain mossi de terminer son mandat de déconstruction de la Côte D'ivoire. Mais ce ne sera plus pour nous une question de droit,; ce sera une question militaire et d'honneur. Alors à vos épées. Pro PATRIA..."
Signé: doriane, la vraie

2.Posté par KEKOULE le 03/06/2013 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous,
Je vous le dis tout net : les preuves du procureur contre la Côte d'Ivoire, car c'est de cela qu'il s"agit, ressemble à l'histoire de la conversion satan au christianisme. Ce n'est pas possible, il n'y a pas de preuve.
La preuve par essence émane de la matérialité des faits. Or les faits reprochés à S.E.M le Président LAURENT GBAGBO sont fictifs. Les preuves sont par conséquent inexistantes, et tout effort fourni dans le but de les fournir à un quelconque jury relève du dilatoire.
Courage à tous!

3.Posté par Moganza III eme du nom le 03/06/2013 23:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais qd il n''y a pas de preuve pour convaincre 3 juges on abandonne les charges. C''est quoi cette histoire de demander a Fatou Babalou elephante d''aller trouver des preuves. Il n''y a pas, vraiment du n''importe quoi ces blancs la. Grande honte a vous

4.Posté par LaRédemption le 03/06/2013 23:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personnellement, je m'y attendais plus ou moins à cette parodie de verdict. Les preuves demandées à la procureure ben-mal-soudé sont assimilable à la recherche d'une aiguille dans une botte de foin. Les juges de la cpi savent très bien qu'ils n'ont rien contre notre Président Gbagbo et l'équation à résoudre est ceci : comment permettre à l'imposteur dramane d'achever son mandat fantoche. Voilà tout le stratagème mis en place pour que le mossi respecte son contrat pécuniaire avec les impérialistes pourvoyeurs de fonds de déstabilisation des pays en développement en général et la Côte d'Ivoire en particulier. Tout le schéma est là. Sinon, comment comprendre qu'il n'y ait pas de preuves suffisantes pour inculper un prévenu et qu'on le maintienne en détention ? Cela répond à quelle logique juridique si ce n'est de la pure politique. Pauvres africains. Quand allons-nous comprendre que les instruments de notre totale liberté se trouvent dans notre capacité à s'unir et dire NON au baby-sitting que ces pays développés nous imposent alors que nous avons plus de 50 ans de pseudo indépendance. La répétition étant pédagogique, c'est par une action d'envergure sur le théâtre des opérations que le PR Gbagbo et tous les otages nationaux pourront pointer le nez dehors. Sans plus. Courage Monsieur le Président. Chers Eburnéens et chères Eburnéennes, comme la combattante Doriane l'a signifié dans son post, PRO PATRIA .... Coucou à toi ma soeur. Courage à toute la RP et que Dieu nous garde.

5.Posté par WALACE le 03/06/2013 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HAAAAAA les Bété haineux destructeurs du tissus social ivoirien jubilent croyant gagner un procès , des ennemis de l'unité du peuple ivoirien , vous pouvez bien rêver , lui ne sortira plus là ou il est , rendez vous en 2014 , il aura déjà passer 3 ans propres ,
puisqu'ils ont besoin des preuves supplémentaires cela ne cause aucun problème à notre niveau , il suffit d'envoyer les cercueils de nos frères , sœurs , cousines , neveux ; nièces , amis (es)pour ceux qui ont la chance d'être enterré devant ces juges pour mieux les élucider de la complicité de SATAN GBAGBO ,
le fils Bété qui voulait imiter ses frères Bété opposants au régime paisible de BOIGNY
et selon les hommes de droit la CPI a besoin plus de preuve pour qu'il est une peine lourde allant de 40 ans à 50 ans ,
vous les Bété avez causé trop de tord à la côte d'ivoire comme si notre indépendance est venu de GAGNOA
des gangrènes humaines que vous êtes
Comment peut on tuer des milliers de personnes à cause d'une seule défaite électorale , ou à cause de leur appartenance ethnique

6.Posté par kone cote divoire* le 03/06/2013 23:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SALUT A TOUS......................OOOH QUELLE HONTE AUX ADORATEURS.................................
MAINTENANT CHERS REVOLUTIONNAIRES POUR LA LIBERATION TOTALE DE LA COTE D'IVOIRE VOILA LE PLAT QUI NOUS A ETE SERVI................IL N Y A PAS DE PREUVES ET IL N' Y EN AURA JAMAIS................QU'EST CE QUE NOUS ATTENDONS POUR QUE CETTE CPI LIBERE LE PRESIDENT DES IVOIRIENS DIGNES ET FIERS : L A G U E R R E.......................
LA CPI NOUS DEMANDE POUR UNE FOIS DE PRENDRE NOS RESPONSABILITES POUR VOIR LE PRESIDENT LIBRE.................IL N'Y A PLUS RIEN A DIRE.................A BON ENTENDEUR SALUT...............PAROLE D'UN GUERRIER INVISIBLE.............................

7.Posté par jouvence le 04/06/2013 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est quoi tout ca et que font les africains ya pas de preuves suffissantes ca veut dire quoi 2ans sans preuve et pourtant tu st procureur tu lance un mandat d arret tu arrete le suspect 2ans apres tu cherche les preuve ... je me demande si nous frequentons les meme ecloe que ces blancs là ou alors il nous prenne pour des idiots

8.Posté par La Main de Dieu le 04/06/2013 00:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comprenez la cpi , ça serait très honteux de le relâcher .pour celà la cpi nous adresse un message comme quoi nous devons nous mêmes ,vite dégager ce mossi là et aller chercher notre woody. c''est tout.
le ok est donné ...
levons nous contre nos ennemis pour la libération de notre patrie ...

9.Posté par leCerveau Me Altit le 04/06/2013 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ces blancs là même ils ns prennent pour qui oubien on na pas les mêmes enseignmts ds nos écoles.Si quelqu'un a fréquenté l'école qu'il ns disent ce que signifit "pas de preuves".Est ce que célà signifit prendre un président en otage et mettre une marionnette pour voler les richesses d'un pays Noir? Toi ben-mal-soudé si O'capott a laissé affaire là dans ta main c'est pcq'il que notre PR est une victime,même si on doit 10ans tu n'auras rien à prouver pcq c'est Dieu qui fait son "palabre"

10.Posté par Hermann N'da le 04/06/2013 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE DOSSIER EST VIDE, VIDE ET VIDE
LES CHOSES SE COMPLIQUENT POUR BENSOUDA

Comment la grosse négresse complexée FATOU BENSOUDA s"arrangera-t-elle pour inventer de nouvelles "preuves" différentes de celles qu'elle a déjà présentées devant la CPI

Les  juges estiment que les éléments de preuves apportés par BENSOUDA apres DEUX ANS d"investigations?! sont insuffisants pour ouvrir un procès contre le Président ivoirien injustement et frauduleusement kidnappé et transféré à la Haye.

BENSOUDA à donc SIX MOIS pour réaliser ce qu" elle n'a pu réaliser en DEUX ANS. Ou sont donc passés les DOSSIERS EN BÉTON de OCAMPO et de BENSOUDA?

BENSOUDA n' est plus autorisée à se présenter devant les juges en NOVEMBRE PROCHAIN avec DU DÉJÀ ENTENDU et DU DÉJÀ VU. 

De nouvelles preuves plus accablantes, irréfutables et indiscutables sont donc attendues de BENSOUDA non seulement par les juges de la CPI mais  aussi par le monde entier.

BENSOUDA pourra-t-elle s'en sortir? L'avenir nous dira

Mais pour ce qui est donné de voir au stade actuel de l'évolution de cette fausse affaire, la gambienne FATOU BENSOUDA  risque de "PRENDRE DRAP" comme on le dit couramment chez nous.

À notre avis, FATOU BENSOUDA a déjà  joué  toutes ses cartes à fond. Il ne lui reste plus qu' à venir se faire ridiculiser devant les juges de la CPI en novembre prochain. 

Quant à SEM Laurent GBAGBO, le Président ÉLU des Ivoiriens, il aurait pu  être PUREMENT ET SIMPLEMENT RELACHE depuis hier, 03 juin 2013 pour INSUFFISANCES DE PREUVES si les juges de la CPI avaient été un peu plus courageux.

C'.  E.  S.  T.             T.   O.  U.  T.  !    !     !

11.Posté par Hermann N'da le 04/06/2013 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
À PROPOS DE "PREUVES SUPPLÉMENTAIRES"

La réalité est que dans le contexte actuel, le concept de"PREUVES SUPPLÉMENTAIRES" ou "COMPLÉMENTAIRES" apparaît comme un euphémisme .

Véritablement, et visiblement, ce qui est demandé à FATOU BENSOUDA est d'apporter des PREUVES NOUVELLES qui cadrent parfaitement avec la notion de génocide telle que définie par les textes de la CPI.

Ce sont ces nouvelles preuves qui couleront BENSOUDA, à partir du moment ou il lui sera IMPOSSIBLE de les trouver.

12.Posté par WALACE le 04/06/2013 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous serez surpris d'être étonné
rendez vous en 2014

13.Posté par Fati le 05/06/2013 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes choses a sont temps, chaque choses a une fin et Dieu est au contrôle de tous.
Les ados moutons ont tellement honte qu’ils ne savent plus quoi dire.
C’est la fin des choses qu’import et pas les débute.
Un coucou a toi Dodo, Hermann N'da, LaRédemption, Moganza III eme du nom , Koné cote d’ivoire, jouvence, La Main de Dieu, KEKOULE, le Cerveau Me Altit, et toute la RP
Wait & See

14.Posté par Filsdafric le 05/06/2013 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fatou BENSOUDA-MALSOUDEE va bientôt comprendre que le nom GBAGBO signifie FIN-DE-CARRIERE pour une pute assoiffée d'argent ramassée en Afrique pour exécuter les basses besognes du monde Blanc.

WALACE, mon très cher WALACE,

Avec un tel acharnement du Monde OCCIDENTAL contre un seul Homme (GBAGBO ) si le report du verdict par sa propre CPI n'est pas pour ta petite tête une Victoire de notre KOUDOU INTERNATIONAL, j' aimerais alors savoir si un jour dans ta chienne de vie d' ABRUTI-HORS-NORME tu seras capable de comprendre les choses les plus élémentaires de la vie des humains ?. C'est dommage pour toi car la NATURE qui est très généreuse dans son essence véritable t'offre chaque jour un lot d'enseignements qui malheureusement semblent dépasser ton entendement et donc difficiles à saisir pour ta petite cervelle de singe...Dagnenin ,Fafro, ta Haine te perdra !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !