Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Alerte ! Violation de la liberté de presse – Des hommes de Ouattara enlèvent une employée de Le Temps !

L'Afrique en mouvement - Afrik 53 - Les News en Ligne - 24h / 24 - 7 / 7 le Mercredi 25 Mai 2011 à 09:22 | Lu 509 fois



La violation de la liberté de presse continue à Abidjan. Mme Bolou Nina, employée de l’administration du Groupe Cyclone vient d’être enlevée dans la matinée de ce mardi 24 mai 2011 au siège du quotidien Le Temps par des hommes armes. Ce matin dans les environs de 11 h, Mme Bolou Nina s’est rendue au siège du quotidien Le Temps avec un avocat et un huissier afin de faire le constat du pillage du matériel de travail et des équipements du bâtiment, conformément aux recommandations du Fonds d’Aide à la Presse.

Et selon nos informations, c’est lorsqu’ils étaient sur les lieux qu’ils ont été rejoints par deux hommes en armes arrivés en véhicule. Ces hommes ont alors demandé à Mme Bolou Nina de les suivre seule. Ils auraient refusé de s’expliquer à l’avocat et sont partis avec la dame. Selon les personnes qui ont pu l’appeler, une voix autre que celle de Mme Bolou a répondu pour dire, sans plus, qu’elle était en audition. Où et pour quel motif ?

On n’en sait rien. Mme Bolou accomplissait cette mission parce que le Fonds d’Aide à la Presse, suite à une visite au siège du journal, avait demandé un rapport d’huissier afin d’apporter un soutien à sa reprise. Cette visite avec les responsables du Fonds s’était passée sans problème. Mais voilà qu’au moment où cette employée s’est rendue sur les lieux, elle fait l’objet d’un enlèvement. Pourtant le Président Alassane Ouattara qui vient de faire son investiture, proclame la réconciliation des Ivoiriens. Peut-on réconcilier un peuple tout en bâillonnant une partie de sa presse ? Notre Voie étant dans les kiosques, M. Ouattara aurait-il peur du retour de Le Temps sur le marché ? Allons à la réconciliation vraie ! Sans peur.

Suzanne Assalé

Source : Le Temps : Dernière Mise à jour : 25/05/2011 (Auteur : Suzanne Assalé )

Afrik 53 - Les News en Ligne - 24h / 24 - 7 / 7
Mercredi 25 Mai 2011
Vu (s) 509 fois



1.Posté par Flora le 25/05/2011 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De quoi a peur ADO? Il a peur que la vérité se sache par les journaux LMP. De toute les façons, tout le monde entier saura la vérité, tout le monde entier saura ce qui s'est réellement passé en Côte d'Ivoire. Ils parlent de réconciliation alors qu'ils continuent d'enlever, de tuer, de piller, de violer les ivoiriens. Nous le regardons faire, mais tout cela prendra fin bientôt, car notre Dieu est un Dieu de Justice.
Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire.

2.Posté par FLANTINTIN le 25/05/2011 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne nous leurrons pas!Ces agissements ne doivent pas nous surprendre, ils seyent bien au régime de la coalition actuellement au pouvoir qui a été formée et éduquée dans le parti unique sans se dévêtir de cette tare avant de prendre le pouvoir.Je ne suis pas pessimiste mais je parie qu'ils nous ferrons voir des vertes et des pas mures dans cette pseudo-democratie qu'il clame à tue-tête.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !