Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Alassane Ouattara perd un soutien de taille !

le Vendredi 15 Novembre 2013 à 07:36 | Lu 2679 fois

L’entreprise britannique Armajaro, spécialisée dans le négoce du café-cacao, très proche du couple Ouattara et qui employait le fils de Dominique Ouattara, a décidé de fermer «boutique» et céder ses activités à Ecom Agroindustrial, une autre entreprise de négoce basée en Suisse.



Depuis la prise de pouvoir d’Alassane Ouattara, et sa réforme de la filière café-cacao, l’entreprise britannique de négoce de café-cacao, Armajaro, dans laquelle Loïc Folloroux, fils de Dominique Ouattara était engagé en tant que Directeur Afrique, ne s’est véritablement plus retrouvée.

Et pourtant, c’est bien Armajaro qui, comme à la veille de la rébellion de septembre 2002 et comme s’il avait prévu la crise postélectorale, avait acheté en très grande quantité (240 000 tonnes) le cacao ivoirien pour le stocker. Afin de faire monter les cours sur le marché international. Lui permettant ainsi de réaliser juste à la fin de la crise postélectorale en septembre 2011 un bénéfice net de près de 8 milliards de Fcfa (soit 15,4 millions de dollars Us).

Cela avait permis au négociant britannique de faire un énorme bénéfice à la fin de la crise postélectorale. Curieusement, alors qu’Armajaro devrait mieux se sentir depuis que Ouattara est aux affaires, pour «services rendus» notamment à la «cause commune», c’est bien le contraire qui a été constaté. Les sujets de discorde entre Ouattara et l’entreprise de son «fils» Loïc Folloroux portent principalement sur la réforme du café-cacao, avec la mise en place du Conseil du Café-cacao (Ccc).

Comment le partage du «Gateau» a divisé les «alliés» d’hier

«Pour la société britannique, cofondée par Anthony Ward et dirigée notamment par Loïc Folloroux (fils de Dominique Ouattara, Première dame de Côte d’Ivoire), le pays a perdu de son intérêt depuis la réforme entrée en vigueur il y a un an», rapporte le site jeuneafrique.com. Puisque l’année 2012 a été difficile pour Armajaro. Selon Jeune Afrique, le négociant a enregistré une perte nette de 10,3 millions de dollars, soit 5 milliards de Fcfa, à la fin septembre 2012.

Conséquence, le Trader britannique a boudé cette campagne café-cacao 2013-2014. Selon lui, les autorités ivoiriennes, à travers le Conseil café-cacao, sous-estiment les charges de transport entre le champ et l’usine et réduit la marge des opérateurs. Pour Armajaro, les charges imposées par le régime Ouattara ne sont pas de nature à arranger leurs affaires. Surtout qu’en à peine un an de pouvoir de Ouattara que le négociant britannique perd plusieurs milliards de Fcfa. Conséquence de cette mésentente entre «alliés» dans le partage du gâteau, l’entreprise a décidé de se retirer du négoce du café-cacao. Surtout que sous Ouattara, il ne peut plus prétendre à des bénéfices extralarges en Côte d’Ivoire, le premier producteur mondial de cacao.

Armajaro se retire du Café-cacao

Selon le quotidien économique britannique The Financial Times, cité par le site de Jeune Afrique, l'entreprise s'apprête à céder Armajaro Trading group, sa branche en charge des activités de courtage dans les matières premières "soft" (cacao, café et sucre notamment), à Ecom Agroindustrial, une maison de négoce familiale basée en Suisse. «Les détails de la transaction n'ont pas été divulgués, mais les deux entreprises sont entrées en négociations exclusives le 8 novembre 2013. Armajaro Trading serait valorisé entre 200 et 300 millions de dollars, soit entre 100 milliards de Fcfa et 150 milliards de Fcfa», relève le site.

Frank Toti
Nouveau Courrier

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-13259.html


Vendredi 15 Novembre 2013
Vu (s) 2679 fois



1.Posté par Reverend buddah le 15/11/2013 09:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chez les akans surtout les attiés, un proverbe dit:

2.Posté par Reverend buddah le 15/11/2013 10:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chez les akans surtout les attiés, un proverbe dit: ils ont fait des benefices sur au prix du sang innocent,alors ils doivent recolter la sentence divine. CETTE societe suisse fermera ses portes si elle achete Amandjaro.

3.Posté par Meliane le 15/11/2013 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est plutot du sauf qui peut, car il savent tous qu'ils vont bientot etre jetés hors de la ci , donc les plus intelligents preferent vendre maintenant.

4.Posté par kone cote divoire* le 15/11/2013 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI MELIANE TU AS TROUVE JUSTE.............ILS SERONT TOUS ZIGOUILLES DANS........!

5.Posté par Antu le 15/11/2013 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'ils le lachent ou pas, ce sont les sociétés occidentales qui continuent de faire de l'argent sur le dos des ivoiriens. En gros rien de nouveau !

6.Posté par LaRedemption le 16/11/2013 09:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est de la distraction pour nous endormir. Armajaro rime avec une collusion avec la rebellion en CI et comment redorer son blason ? C'est de nous faire croire que rien ne va et on chasse le fils puis on change de denomination. Dieu nous garde.

7.Posté par Ousman le 16/11/2013 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est les même qui tapent et qui dansent. Lorsqu'ils seront tous fatigués, ils arrêteront dance et musique.
Nous quoi qui advienne, nous sommes chez. Dieu donnera de son pain à manger et son sang à boire. Alors donnons au CHRIST son par lequel nous parviendrons à lui le père. Nous, nous n'avons pas partagé la terre oui c'est bien eux et qui ont même donné des noms. C'est ainsi qu'ils nous appellent les Ivoiriens selon histoire, ils ont trouvé assez d'ivoires sur cette côte.
Qu'Amajaro ait problème économique ou pas, cela n'est pas notre problème. Nous voulons pire et simple la libération de notre pays et de ses dignes fils et filles. La Côte d'ivoire a besoin de tous ses enfants pour sa construction. Qu'ils ne pensent nous distraire plutôt eux même car nous n'avons rien à foudre de leur ballet. Nous, nous restons sereins et nous regardons notre Dieu. A lui seul revient notre gloire

8.Posté par Compter Sur Vous le 16/11/2013 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
AMANJARO ne vend pas ta société car ton client te poursuivra en justice parce qu'il va payer à ta place. Tu as participé à la chute du président élu démocratiquement au détriment d'un imposteur. Tu sera emporté par la sentence assassine du DIEU des Hébreux devenu DIEU De GBAGBO.
AMANDJARO malheur à toi; ne t'en fait pas ouattara te rejoindra dans ta chute selon apocalypse ; la bible nous enseigne que quand le dragon tombait; il a entrainé dans sa chute d innombrable étoiles
AMEN

9.Posté par Sily Camara le 17/11/2013 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, Armajaro ne peut pas se retirer du secteur cacao. C'est trop juteux pour eux. C'est un mic-mac financier que vous découvrirez plus tard. Armajaro est trempée jusqu'au dans la déstabilisation de la Côte d'ivoire, pour la gloire de Ouattara. Cette société a des yeux et des oreilles. Demain sera le Jour. Que faire ? Passer les actifs ( c'est simple comme un jeu d'enfant ) à un tiers, pour ne pas tout perdre. Voilà le "topo". Ne vous en faites pas, Armajaro n'est plus là, mais elle demeure là.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !