Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Alassane Ouattara et John Dramani Mahama : Pourquoi la rencontre n’a pas eu lieu, hier

le Mardi 8 Janvier 2013 à 01:07 | Lu 1942 fois

Le président Alassane Ouattara a répondu favorablement à l’invitation qui lui a été adressée par l’Etat ghanéen qui a souhaité le voir honorer de sa présence la cérémonie d’investiture de son chef, élu président de la République, John Dramani Mahama.



Alassane Ouattara et John Dramani Mahama : Pourquoi la rencontre n’a pas eu lieu, hier
Malgré les rapports pas toujours chaleureux ces derniers mois entre les deux Etats, le président Ouattara a tenu à y être. D’abord en sa qualité de président en exercice de la Cedeao, il ne pouvait manquer un tel événement. Ensuite, son pays la Côte d’Ivoire est voisin du Ghana et partage avec lui des intérêts importants et la coopération entre les deux nations n’a jamais été remise en cause.

Mais au-delà de ces raisons qui peuvent paraître évidente, le chef de l’Etat ivoirien et son homologue ghanéen avaient besoin de se parler, d’autant plus qu’entre les deux personnalités il y a quelques incompréhensions à aplanir et les liens de coopérations à raffermir. Indépendamment de la cérémonie d’investiture, les deux présidents devaient échanger. Malheureusement, nos sources rapportent que l’audience entre John Dramani Mahama et Alassane Ouattara n’a pas eu lieu, alors que plusieurs sujets étaient prévus à l’agenda initial de cette rencontre, avec, on s’en doute, un accent particulier sur les questions relatives à la sécurité, à la justice et au cas des exilés ivoiriens aux Ghana.

S’agissant des raisons qui n’ont pas permis aux deux personnalités de se parler, des sources crédibles font comprendre que le président ghanéen, juste après la cérémonie d’investiture, avait à faire face à quelques urgences liées aux affaires de l’Etat, en plus des audiences qu’il devait accorder aux nombreux chefs d’Etat et à des opérateurs économiques qui ont répondu à son invitation. Mais ce calendrier, certainement de derniers instants ne correspondait pas, nous a-t-on rapporté, à celui du président Ouattara qui, de son côté, avait quelques dossiers important à signer à Abidjan. En outre, il avait à dîner avec la présidente du Fonds monétaire international, Christine Lagarde et tout cela nécessitait qu’il rentre à Abidjan pour se donner le temps de satisfaire à ses impératifs.

Avant de quitter Accra, le président Ouattara et son homologue ont échangé des civilités mais aussi des excuses pour la rencontre manquée, selon les confidences d’un confrère ghanéen. Ils ont promis de se revoir bientôt. Notons que c’est hier, lundi 7 janvier 2013 que l’homme fort d’Abidjan s’est envolé pour Accra où il a pris part à la cérémonie d’investiture de son homologue ghanéen, John Dramani Mahama, vainqueur du dernier scrutin présidentiel tenu le 9 décembre. Déclaré élu président ghanéen avec 50,6% par la commission électorale, John Dramani Mahama, 54 ans, assurait depuis juillet 2012 l’intérim de feu John Atta Mills dont il était le vice-président.



A.BOUABRE
Soir Info

Mardi 8 Janvier 2013
Vu (s) 1942 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 08/01/2013 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement. Vous de la Communauté Inter, votre Président en C.I, a quelle maladie même ? Incroyable mais vrai. ACTE I : Les Ghanéens perdent leur Président chéri, JOHS ATTA MILLS en juillet dernier. Dramane OUATTA, au prétexte de les soutenir dans cette dure épreuve, s'y précipite. Mais à peine s'est-il incliné sur la dépouille mortelle de l'illustre disparu, qu'il interpella, l'actuel Président, alors intérimaire en ces termes : " Yako mon frère du Nord. Essuie tes larmes. J'ai un problème sérieux. Je voudrais que maintenant et tout de suite, comme ATTA MILLS leur tuteur est mort, tu me remettes les consorts ASSOA ADOU...". Dépassé, le peuple Ghanéen ne s'en revient pas encore. Des sources bien introduites, au sommet de l'Etat Ghanéen disent même que c'est à partir de cet acte que les plus hautes autorités Ghanéennes ont réalisé à quel niveau le Président GBAGBO a souffert avec de tels individus sans coeur. ACTE II : Le Président intérimaire JOHN MAHAMA décide une tournée de remerciement aux Chefs d'Etat qui ont pleuré leur Président. Mais à l'étape d'Abidjan, cette tournée de remerciement est transformée par Dramane à une occasion d'exigences : Il faut qu'à son retour au Ghana, John MAHAMA lui livre les KATINAN et autres comme le fils de GNASSINGBE l'a fait au TOGO. Après l'étonnement, toute la délégation Ghanéenne rit sous cape : ils sont en face d'un vampire. Non pas un Chef d'Etat. ACTE III : Fâché, OUATTARA décide de mettre les sous en avant : Il mouille toute la police Interpol du Ghana avec l'argent des ivoiriens pour tuer les ivoiriens. KATINAN échappe de justesse à un enlèvement. La Justice Ghanéenne est saisie. OUATTARA tente le tout pour le tout. Le Président intérimaire lui crache ses vérités :" Chez nous ici au Ghana, c'est la démocratie, on respecte la séparation des pouvoirs. Laisse la justice de mon pays travailler tranquillement...". ACTE IV : OUATTARA hyper fâché, salue l'occasion de la tenue de l'élection présidentielle du 7 décembre 2012. Il déverse des milliards sur l'adversaire du candidat élu, Mr JOHN DRAMANI MAHAMA. Son ami personnel AKUFO ADDO étant l'adversaire du candidat élu, il l'inonde de l'argent des ivoiriens afin qu'il soit élu et lui livre dans la même semaine de son élection, tous les ivoiriens refugiés. Ainsi, OUATTARA lui donne 8,5 milliards + 180 4x4 double cabine. Mais fiasco comme en France. Entre-temps, les autorités Ghanéennes étaient informées parfaitement des 2 camps d'entraînement de rebelles de OUATTARA à Aboisso et au Bukina, au nord du Ghana afin qu'en cas de défaite de son gars, il " Gbagboïse" le candidat élu. Mais s'étant rendu compte que toute la communauté, en commençant pas les puissants US ont félicité Mr JOHN MAHAMA pour sa brillante élection, DRAMANE se précipite au Ghana, alors même que son gars crie toujours au loup, à la fraude, et regarde son recours...Oh honte ! DRAMANE. Oh honte ! Et c'est cette investiture à laquelle les ZUMA Jacob d'AFSUD, les TABO M'BEKI, les J J RAWLINGS étaient les mieux regardés que Drame exigea encore que l'heureux élu, John MAHAMA délaisse ses convives pour faire ses emballages contenant des ivoiriens qu'il devait emporter avec lui. Vous qui croyez encore à ce M., ne voyez-vous pas que lui qui proclame qu'on ne peut le déboulonner, n'a tous les boulons de sa tête en place ? On est ou là ? Depuis quand, mettre les gens en prison peut être un programme de gouvernement ? Comment les autres Chefs d'Etat ont pour premier souci l'union de leur peuple, le développement. Or, pour le burkinabè Dramane, sa priorité, c'est comment parvenir à exterminer les vrais ivoiriens pour les remplacer par ses compatriotes. Mais, Ouattara, sache que tu es vaincu. Fils du diable. Tu ne termineras pas cette année en C.I. Ce n'est pas l'Homme qui va regler ton compte. Mais l'Eternel en t'endurcissant le coeur comme Pharaon, a décidé de finir avec toi. Ai-je menti Dramane ? Regarde, que sont devenus tous tes grands soutiens inconditionnels internationaux sans lesquels tu n'aurais jamais commandé les ivoiriens ? Regarde bien. Que sont-ils devenus ? Depuis le Sénégal, donc l'Afrique, jusqu'à partout partout ? Cela veut clairement dire que tout autour de toi étant dorénavant nettoyé, tu seras brutalement coupé. Que tu y croies ou non. Que tes marabouts te promettent de conjurer ce coup fatal de l'Eternel ou non, les mois qui viennent te verront ailleurs qu'à la tête de la C.I. Car, tu n'as pas saisi toutes les occasions pour te ressaisir. Toutes les petits gestes de bienséances en vigueur en Afrique, tu les ignores. Quelqu'un pleure-t-il ? Tu t'en fous si ce n'est pour pleurer parce que tu as perdu une CAN en janvier 2012 ? Quelqu'un est-il dans la joie ? Reçoit-il des convives de qualité ? Ce n'est pas ton problème, on doit te remettre des gens à torturer, à tuer. Ton tour est arrivé. Wait and see...

2.Posté par fatim.1. le 08/01/2013 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sacré TCHEDJOUGOU OUATTARA.C est toujours avec un sourire aux levres et la joie au coeur que je te lis.Tu es tout simplement genial. continues comme cela l AFRIQUE digne a besoin de toi.
Quant au president GHANEEN ,s il veut executer son mandat avec serenité et sans probleme,qu il evite ce gros poisseux qui est ADOKAFLAI PREMIER.Ce diable est capable de l imaginable.
Salution au peuple ghaneen pour son hospitalité, particulierement au président JOHN DRAMANI.Que DIEU vous benisse.

3.Posté par Fatim le 08/01/2013 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement on ne sait pas de quoi il souffre hooo Tchedjougou! Il n y que ses patrons qui peuvent nous le dire. D ailleurs le nom de la maladie ne m intresse pas Mon souhait est que cette maladie l emporte.
Ce mossi me degoute.... degoute...

Ce digne president evite les serpents. C est pourquoi la rencontre a ete "cancelled"

4.Posté par angui le 08/01/2013 12:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce qui m.etonne chez ce blood sucker et soul taker est qu.il pense dicter sa volonte a ses homologues comme les ptits blancs le lui font. c.est etonnant non? Mais le ghaneen est un homme tres fier et tres orgueilleux(dans le sens positif du terme). donc je vois mal comment il va y arriver tant que le petit ghaneen n.a pas lui meme de pietiner la democratie et la justice, et je crois fort bien que cela n.arrivera pas.

5.Posté par Wonderprce le 08/01/2013 12:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Watraa pense ke koi. Il croix kil è au desus de tout .le ghana n est pas une sous prefecture comme la cote d ivoire. Wouatraa c fini pr toi. Comme tu mouton donc tu peut pas comprendre ce kii se passe au tour de toi meme ta garde va te relacher.c la tu saura ke dieu existe.

6.Posté par Fati le 09/01/2013 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un gros coucou a Fatim 1 et Fatim sans 4geting la Dodo vrai.
et un Kiss pr notre vrai hommes de la RP que Dieu vous garde les gars.

7.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 09/01/2013 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous savez, dans une nation, le Chef est le reflet du peuple. Ceux qui écrivent et cachent ou ne savent pas certaines réalités, abuseront continuellement leurs lecteurs Je n'avais pas voulu vou livre ce détail mais je vais le faire maintenant. Le Chef d'Etat des Ghanéens sait pertinemment que son peuple sait le rôle trouble que OUATTARA joue dans le jeu politique Ghanéen. Pour vous dire qu'il a beau faire, les relations entre lui et ce peuple, seront toujours crispées. Voici un témoignage suivi publiquement par l'ensemble de tous ceux qui étaient à l'investiture du Président Ghanéen le 7 janvier 2013. Après l'investiture de M. JOHN DRAMANI MAHAMA en tant que Président de la République du Ghana, celui-ci a délivré son message-programme à la nation que nous avons tous suivi par satellite. Après le discours de S.E.M. John Dramani MAHAMA, ce fut le tour du Président de l'U.A, le Béninois YAYI BONI que nous avonns aussi tous suivi. Après cette phase, suivez- moi, quelque chose de bizarre va se passer : Dramane OUATTARA est invité par le M.C. ( Masteur of Ceremony) ( Maître de cérémonie). Il se lève. Il touche sa poche droite. Qu'y-a-t-il ? Vraissemblablement un discours. Il descend et tente de prendre la direction du pupitre destiné au speech. Les forces de l'ordre lui barrent le chemin, et lui montrent la direction du fauteuil du Président John Dramani MAHAMA pour lui adresser ses félicitations. Un point barre. Une autre chose a été frappante pour tous ceux qui y étaient : Le maître de cérémonie avait annoncé Jacob ZUMA de l'AFSUD : tonnerre d'applaudissements. GOOD LUCK JOHNHATHAN, tonnerre d'applaudissement, J.J Rawlings accompagné de son épouse et de l'intrépide TABO M'BEKI de l'AFSUD, c'est le délire. Mais avant eux, M. Dramane OUATTARA est annoncé par le M.C. Aucun Ghanéen ne l'applaudit. Je dis bien aucun Ghanéen. Savez-vous pourquoi ? Au moment ou le Chef d'Etat international descend les marches et se bat avec les forces de l'ordre pour changer de direction, le MC explique en TWI ( Ce qu'on appelle en C.I généralement ASHANTI ), il explique à l'auditoire dans cette langue locale que tout le monde parle presque que le Monsieur qu'on vient d'annoncer est celui-là même qui a soutenu bec et ongles contre la volonté du peuple ghanéen, le mauvais perdant AKUFO ADDO. Dès lors aucune mouche n'a fait battre ses ailes au passage de Dramane. Je mets au défi le Renseignement ivoirien ou tout autre ivoiriens s'étant déplacé comme moi rendu à cette cérémonie ou nous étions nombreux à être. Pourquoi ? Parce que ce pays a accueilli la plupart de nos parents. C'était une joie qu'il fallait partager avec ses parents exilés. J'y étais donc spécialement à cet effet. Et j'ai spécialement ouvert les yeux pour voir ce que j'ai vu. Dès lors, le peuple Ghanéen, à la suite des ivoiriens, des maliens viennent de dire que ce M. n'a rien de nous, les noirs. Il n'ya que l'argent pour lequel il peut renier, pays, papa, maman noms. Donc, c'est un homme dangereux. Au regard de cela, on attend comment Dramane procédera pour que le peuple Ghanéen et son président se ravisent à son égard..

8.Posté par Fatim le 09/01/2013 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour l info cher frere.

Ce mossi Ira d humiliation en humiliation. L argent ne peux rien faire a ce nivesu. C est Dieu qui l aura voulu.

Bonne journee a toi frere!
Que Dieu te benisse partout ou tu seras.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !