Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ah la liberté…de la presse…sous Ouattara

le Mercredi 20 Février 2013 à 15:34 | Lu 1005 fois



Ah la liberté…de la presse…sous Ouattara
Ce jour [mardi 19 févirer], sous le coup de 8 heures 21 minutes, l’assistante du ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi a appelé M. Boni Valery, directeur de publication de « L’Éléphant Déchaîné » et l’a informé que le ministre voulait le voir à son bureau à 9 heures. M. Boni lui a répondu qu’il ne pouvait pas se libérer à 9 heures pour être au cabinet du ministre parce qu’il avait d’autres engagements. Mais l’assistante a ajouté que le ministre insistait pour qu’il soit à son cabinet à 9 heures.

Le directeur de publication a répondu encore qu’il ne pouvait pas être disponible à cette heure.
A 8 heures 30, la même assistante a appelé M. Komenan, conseiller du DG de « L’Éléphant Déchaîné », Assalé Tiémoko et lui a déclaré que le ministre voulait avoir le numéro de téléphone de M. Assalé . Sur son insistance, le conseiller lui a communiqué l’un des numéros de M. Assalé Tiémoko. Mais le ministre n’a pu joindre ce dernier qui était indisponible à cette heure.

A 9 heures 10 minutes, le ministre Paul Koffi Koffi a appelé personnellement M. Boni Valéry et lui a donné, sur un ton explosif, 10 minutes pour se présenter à son cabinet.

Informé de la démarche du ministre qui estimait que le journal a révélé dans sa parution du jour un document qui relèverait selon lui du secret défense, M. Assalé Tiémoko, après en avoir référé au Conseil National de la presse, au représentant de Reporters Sans Frontières et au Président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire, a instruit M. Boni d’informer les services du ministre délégué à la Défense que la loi régissant la presse en Côte d’Ivoire est claire. On ne convoque pas un journaliste de façon verbale. Il faut une convocation écrite portant le motif et que si le ministre estime que le journal a violé des lois ou qu’il l’a diffamé personnellement, qu’il saisisse la justice.
A 13 heures, M. Assalé Tiémoko a eu au téléphone, le Lieutenant-colonel Abinan. Lequel lui a appris que le ministre l’a instruit de rencontrer l’auteur de l’article.

A 14heures 30 minutes, une source apprendra à Assalé Tiémoko que le ministre délégué à la Défense a instruit le commissaire du gouvernement, Ange Kessy, de se saisir de cette affaire et d’instruire une procédure contre « L’Éléphant Déchaîné ».
Mais comme les journalistes de l’Éléphant Déchaîné ne sont pas des militaires, ça devrait être un très beau procès[...]

Mercredi 20 Février 2013
Vu (s) 1005 fois



1.Posté par kone cote d'ivoire* le 20/02/2013 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'IMPORTE QUOI CE KOFFI KOFFI IL AURA UN JOUR POUR SES COMPTES CE MAUDIT ET PEDE MINISTRE...

2.Posté par tyty l'ouragan le 20/02/2013 19:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'y a rien d secret defence au lieu de se gonfler sur les journalistes allez y dans les villages occupes par l'armee guineenne, drole d president,drole de gouvernement ,drole d'armee.

3.Posté par gombo le 20/02/2013 22:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Drôle de ministre aux dents toujours en récréation.

4.Posté par Hermann N'da le 20/02/2013 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce KOFFI KOFFI se croit dans une situation irréversible. Ses nombreuses dents que ses lèvres refusent de protéger seront bientôt bien étalées au soleil à la portée des mouches et autres insectes..

5.Posté par Lea le 21/02/2013 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouais,on souffre dans ce pays.que des dictateurs,c grave ça.mais qu ils continuent un jours viendra ou ils rendront ombre de tous les actes qu ils posent.on les regarde

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !