Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affi et le sûreté de l'Etat Soro ou soroland

L'Afrique en mouvement - Seuty le Samedi 19 Décembre 2015 à 04:45 | Lu 996 fois

Affi pense t-il que le deal continue?



Affi et le sûreté de l'Etat Soro ou soroland

De nombreux prisonniers pour rien!

« Atteinte à la sureté de l’Etat et diffamation ».

Dans les prisons du régime du dictateur d’Abidjan, croulent des milliers d’opposants. Leur crime, leur soutien à l’ancien président Laurent Gbagbo ou le fait d’appartenir à son parti le FPI et de rejeter le projet de soumission à Ouattara voulut par Affi N’guessan. Mais par quelle gymnastique (ou sorcellerie) les convictions politiques de tous ces gens deviennent un crime ? Et le quel ?

« Atteinte à la sûreté de l’Etat »

Si le crime commun qu’on reproche aux pro-Gbagbo est connu de tous, atteinte à la sûreté de l’Etat, l’on se pose toujours la question de savoir ce qu’ils font, quels actes ils posent dans le sens d’attaquer l’état. Le peuple attend toujours des éclaircissements pour se faire une idée du comportement de ces prisonniers. A défaut de pouvoir le faire, le pouvoir de Ouattara vient en fin de montrer au monde entier que tous ceux qui sont arrêtés pour atteinte à la sûreté de l’Etat n’ont en fait rien à se reprocher et que leur incarcération répond uniquement au souci du président parachuté par l’armée française en 2011et maintenu de force par le mensonge et la tricherie en 2015, de les faire taire.
Quand, parlant à Bassolé dans le célèbre entretien de la honte, Soro a dit que « la présence de Désiré Tagro et IB » ne permettrait pas à Ouattara d’être en paix, on a compris que le silence des opposants obtenu par la mise à mort ou l’incarcération était la méthode de gouvernement du RDR.

Mais mieux, ce qui vient de se passer ou se passe actuellement est la preuve qui finira par convaincre tous ceux qui ne veulent pas croire à la façon hitlérienne de gouverner de ce parti.

De quoi s’agit-il ? Une déclaration d’Affi N’guessan, naguère compagnon électoral de Ouattara. Celui-là qui, en usurpant le titre de président du FPI, a légitimé le viol constitutionnel de Monsieur Ouattara le 25 octobre 2015, vient d’être piqué par on ne sait quel moucheron et croyait s’amuser en attaquer Soro le prince de Ferké. Il lui demande de démissionner de la présidence de l’Assemblée Nationale parce qu’il devient (maintenant seulement ??) dangereux pour les hommes politiques.

Parler de la sorte du tout puissant secrétaire général du MPCI (mouvement rebel), quel crime abominable ! Il faut faire taire celui-là, décident alors le RDR et la rébellion camouflée sous des mouvements de façade qui foisonnent à souhait. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne (ici, une pratique qui réussi), le recours à la dénomination criminelle fétiche est immédiate. ATTEINTE A LA SURETE DE L’ETAT avec pour embelli, un petit délit de diffamation. Dans la Côte d’Ivoire du président international, attaquer les FRCI à la frontière est un acte vulgaire de banditisme mais, demander la démission d’un ponte du régime est une atteinte à la sûreté de l’Etat. Et pooff ! Une plainte est vite déposée.

Communauté nationale, internationale, patriotes ivoiriens, africains, peuple du monde entier, voilà en Côte d’Ivoire de Ouattara, ce qu’est une atteinte à la sûreté de l’Etat. Alors nous attendons que le directeur de « Jeune Afrique », la juge française Sabine Khéris, le premier ministre burkinabé de transition, le président élu du Burkina Faso et qui sais-je encore soient traduits à la CPI pour l’attente à la sûreté de l’Etat Soro ou SOROLAND.

Mais dans tout çà, que pensait Affi. Qu’après avoir fait (légitimer) élire Ouattara, le deal continuerait ? Appelle cher lion du moronou, ton frère d’infortune Bédié et tu sauras (il te dira) qui sont les Ouattara, les Soro, RDR. Ont-ils une seule fois tenu parole depuis 2011 ? Affi, pourquoi veux-tu déstabiliser le soroland ?

Enfin demandons-nous ce que veulent Ouattara et son régime du code pénal ? Affi sera jugé certainement à base de nouveaux textes (votés) en soroland mais qui s’appliqueront en Côte d’Ivoire. C’est frustrant tout çà.

Seuty
Samedi 19 Décembre 2015
Vu (s) 996 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 07:28 Côte d'Ivoire : Ils nous ont dit...

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !