Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affi N'Guessan: «Même avec la moitié du pays, Gbagbo prêtait de l'argent aux autres...»

le Mercredi 20 Novembre 2013 à 07:20 | Lu 1348 fois

Au 14ème jour sa tournée, le président du FPI a animé un meeting à Bangolo le dimanche 17 novembre 2013 à la place de la paix. Affi N’Guessan a indiqué que Ouattara mène une réconciliation traquenard en tendant la main d’un côté et en dissimulant les menottes dans l’autre.



Le porte-parole des populations de Bangolo lors du meeting du président Pascal Affi N’Guessan, Lenace Guéhi Zougnon, a expliqué que Bangolo souffre «dans la fameuse zone de confiance» depuis la rébellion de 2002 jusqu’à la crise postélectorale avec les tueries, arrestations, pillages et incendies de maisons, occupations des terres et plantations. Selon lui, la sous-préfecture de Diéouzon a été brûlée «5 fois de suite», une colonne de 108 personnes du village de Gonié en partance pour Duékoué, fuyant les exactions, en mai 2003 a été assassiné « en un seul jour et en un seul lieu ».

28 jeunes de Béoué-Zibiao ont été égorgés dans leur village, 42 personnes ont été tirées de leur sommeil et égorgées à Dah. 22 hommes de Koulahoué ont été enfermés dans une maison et égorgés, des enfants, des femmes et des hommes ont été ligotés, enfermés dans une case et brûlés vifs à Baably, toujours en 2003. Il ajoute que sur les quelques 700 prisonniers pro-Gbagbo, plus de 500 sont des jeunes Wê. «Que la communauté internationale sache que la réconciliation ne sera possible en Côte d’Ivoire autour d’une seule personne : le président Laurent Gbagbo. Nous exigeons par conséquent sa libération ici et maintenant », a-t-il indiqué.

«Ouattara tend la main avec les menottes derrière»

Pour sa part, Affi N’Guessan a encore insisté à l’occasion de son meeting le dimanche 17 novembre 2013 à Bangolo que Gbagbo reviendra de la CPI. Il a réitéré son exigence que les détenus politiques soient élargis et les exilés rentrent car cela participera à la réconciliation. C’est d’ailleurs pourquoi le FPI s’étonne du jeu trouble du régime qui lance des appels incessants aux exilés à rentrer et arrête paradoxalement les pro-Gbagbo là où l’on attend des actes d’apaisement. Pour le président du FPI, les appels à la réconciliation «restent des mots creux» pour l’heure. «Nous souhaitons que les autorités gouvernementales saisissent cette main que nous tendons. Ils disent toujours qu’ils nous tendent la main. Mais souvent c’est une main vide qu’ils tendent et derrière l’autre main il y a les menottes. Nous, ce que nous leur tendons, c’est une main avec une proposition concrète : les états généraux de la république», a-t-il déclaré.

Foncier et nationalité : «Que le gouvernement arrête sa politique de fuite en avant»

Selon lui, ce sont les états généraux qui permettront de résoudre les problèmes cruciaux qui divisent les ivoiriens depuis de longues années. Notamment les questions liées à l’éligibilité, à la nationalité, à l’immigration, la libération des détenus politiques, le retour des exilés, le dégel des comptes bancaires des pro-Gbagbo, au foncier rural… Pour l’ancien premier ministre de Gbagbo, au lieu de chercher à résoudre les questions notamment celle du foncier qui touche particulièrement l’ouest avec l’occupation illégale des terres, le gouvernement fait la politique de l’autruche en faisant adopter des lois biaisées. «Il faut donc que sur la question le gouvernement prenne toutes ses responsabilités et ne mène pas cette politique de fuite en avant que l’on observe à travers le vote de lois qui ne reflètent pas la réalité sur le terrain», a-t-il rejeté.

«Gbagbo gérait avec la moitié du pays et prêtait de l’argent aux autres»

L’ancien locataire de la primature n’a pas manqué de voler dans les plumes d’Alassane Ouattara sous le mandat duquel tous les indicateurs sont « au rouge ». Il estime que Ouattara a tellement appauvri et endetté le pays qu’il est désormais obligé d’aller quémander de l’argent à des petits pays pour payer les fonctionnaires.

En se tournant vers le Congo, explique-t-il, cela signifie que les bailleurs de fonds traditionnels notamment des institutions de Breton Woods « ne nous font plus confiance ».

« Quand vous voyez quelqu’un qui laisse FMI, qui laisse Banque Mondiale, qui laisse BAD, et puis il s’en va au Congo, c’est que son dossier est tellement gâté, son dossier est tellement sale que tous ceux-là ne veulent même plus le voir à leurs guichets (…) Quand on voit la Côte d’Ivoire qui s’en va maintenant prendre crédit au Congo, ça veut dire que vraiment la situation est grave, que le pays est presqu’en faillite », a fait remarquer Affi N’Guessan. « Si c’était pour ça, il fallait laisser Laurent Gbagbo en place. Gbagbo Laurent il gérait seulement la moitié du pays mais la Côte d’Ivoire pouvait prêter l’argent aux autres», a-t-il poursuivi.

Affi N’Guessan a également engagé les militants à la mobilisation pour la reconquête du pouvoir. Il les a exhortés à braver la peur, les persécutions et exactions. «Ils peuvent entreprendre tout ce qu’ils veulent sur les militants du Front populaire ivoirien, les militants, les dirigeants du Front populaire ivoirien ne renonceront jamais à la lutte pour la liberté, pour la dignité et pour le progrès de la Côte d’Ivoire», soutient- il.

Car, affirme-t-il, le régime Ouattara a montré son incompétence et doit quitter à la tête du pays. Pour lui, les Ivoiriens ne peuvent pas s’accommoder à un régime qui fait des promesses aux populations et n’arrive pas à les réaliser. « Ils sont arrivés au pouvoir, bientôt leur mandat va prendre fin. Mais où sont les milliards qu’ils ont promis à Bangolo ? Où sont les milliards qu’ils ont promis à Duékoué ? Où sont les milliards qu’ils ont promis à Kouibly, à Facobly ? A la place des milliards promis, on nous donne la pauvreté, la misère », a dénoncé Affi N’Guessan.

Anderson Diédri

Source : Nouveau Courrier /Cameroonvoice

Mercredi 20 Novembre 2013
Vu (s) 1348 fois



1.Posté par alimusah le 20/11/2013 08:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet Affi est vraiment ignare c,est pourquoi Simone l,avait gifle Gbagbo avait construit quoi pour la cote d,ivoire pendant 10ans, meme pas une ecole primaire, alors qu,il pretait de l,argent aux autres.regarde le travail de ADO en moins d,un ans, juge ''vous meme.

2.Posté par duel le 20/11/2013 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous oubliez que pendan 10ans ouattara et son grand pere la france ont tourné film de rambo en cote d ivoire comment woody pouvait travailler mais avec ça les ivoirien mangeaient à leur faim et c est projet des gent ke ouattara est entrain d executé sinon va au marché nos mamam veudeuse n arrive mem pa à vendre leur produit telmt l argent travail

3.Posté par Mossi Dramane le 20/11/2013 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dramane le mossi prend crédit même au Congo. Ce gars à la bouche tordue humilie notre pays. En plus, rien ne marche actuellement. Les gens ont faim. Pas d'rgent. Pas de tavail. Insecurite et racket des FRCI partout. Le moronaba doit rentrer chez lui au Faso. Nous les ivoiriens, on connaît la honte.

4.Posté par Choco le 20/11/2013 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dramane a eu PPTE. Y'a pas rébellion. Y'a pas guerre. Le pays n'est pas coupé en deux. Les blancs donnent l'argent. Mais ça démarre pas. Le pays est dur. Ce mossi est un vaurien. Avec sa bouche tordue ...

5.Posté par Sali d''''ABOBO le 20/11/2013 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec GBAGBO au moins, on mangeait à notre faim. Mais depuis que ado est arrivé. Tout est cher. Le marché est cher. Nos enfants sont toujours au chômage. On souffre. Pourtant Allassane nous avait promis des milliards. Nous sommes déçus, nous les femmes d'ABOBO .

6.Posté par Saufsi le 21/11/2013 00:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement au RDR,vous êtes de véritables plouc et attardé intellectuel.Tous les ivoiriens se rappelent que depuis 2000 quand le président GBAGBO est arrivé au pouvoir,tout commençait à aller pour tout le monde. La situation de tout le monde commençait à s'améliorer,c'est pas nos parents paysans qui diront le contraire,eux qui jouissaient pleinement du fruit de leurs dur labeur.Tout allait bien quant en 2002 le RDR et leur gros bras la communauté internationale ont imposé une rebellion pour rendre ce pays ingouvernable. Comme l'avait dit monsieur DRAMANE votre mentor et depuis ce jour jusqu'au 11 avril 2011. Le RDR a commencé à rendre le pays ingouvernable avec des attaques par-ci,des grèves par- là pour empêcher le président des ivoiriens KOUDOU de mama de bien gouverner aisement. Le RDR et sa rebellion ont divisé le pays en deux,60% pour eux et 40% pour le PR GBAGBO. Avec 40% de territoire, il a augmenté les salaires des fonctionnaires en plus les virements était fait à partir du 22 de chaque mois même les retraités persevaient leur argent. L'electricité qui était consommée gratuitement au nord était payé par les 40% du pays. Le président GBAGBO a commencé à rembourser notre dette,il a finançé tous les projets de construction d'infrastructures telle la maison des députés,les routes,les ponts etc...Avec un budget sécurisé de 2000 millards,le président GBAGBO gérait le pays avec virtuosité,sans demandé à qui que se soit,il comptait sur son génie de bonne gouvernance. Tellement le bonheur était total que le panier de la ménagère était plein. Qu'est ce qu'on constate aujourd'hui,tous les ivoiriens y comprit les mongoliens du RDR sont d'accord que monsieur DRAMANE a plongé le pays dans la merde,il a promit des pluis de millards aux ivoiriens,200000 milles emplois,la construction des universités,l'hopital gratuit pour tous etc...Qu'en est-il aujourd'hui? Lui qui gouverne un pays unifier avec un budget de plus de 3000 millards n'arrive pas à resoudre les problèmes du pays,ni assoir une bonne gouvernance tellement qu'il ne maítrise pas la gestion de la côte d'ivoire. Comment comprendre qu'avec 100% du pays,ni de gréve et de trouble intempestible venant de la part de l'opposition comme le faisait le RDR au temps du président GBAGBO,n'arrive pas gérer les problèmes du pays contrairement au président LG qui avait seulement 40% du pays. Si seulement la honte pouvait tuer les sbires et les ADOteurs du RDR allaient la fermer,mais ils ne connaissent pas la honte dommage. He! J'oublais il paraìt que l'argent a prit le bic et la machette etc... Pour aller travailler au FASO. Que DIEU nous protège.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !