Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire mandat d’amener / Guillaume Soro à ses détracteurs : "Vous pouvez ne pas m’aimer, mais pour l’heure, je suis le Président de l’Assemblée nationale"

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Lundi 4 Janvier 2016 à 09:22 | Lu 806 fois

Le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro, s’est adressé, le jeudi 31 décembre 2015 à ses parents et à toutes les populations de Ferké, à l’occasion du Tchologo Festival 2015, au Centre polyvalent de ladite ville.



Au cours de son discours, il est revenu sur les affaires des « écoutes téléphoniques et du mandat d’amener » qui ont défrayé la chronique ces derniers temps : « C’est avec émotion que je prends la parole. Cette fin d’année a été particulièrement difficile pour moi. J’ai été meurtri, j’ai été blessé par toutes les attaques dont j’ai été l’objet, pendant des jours et des jours, des semaines, des mois où j’ai occupé la Une de toute l’actualité de la Côte d’Ivoire et de la sous-région, pour ne pas dire de l’Afrique. Ça n’a pas été facile de se voir vilipendé, injurié injustement. Mais que voulez-vous ? C’était l’année de mon année ».

Axe Abidjan-Ouaga

Pour Guillaume Soro, le plus difficile, c’est le sens de la responsabilité : « En ma qualité de Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, il m’était interdit par élégance de répondre à tout. Il fallait me contenir pour ne pas brouiller davantage les relations entre la Côte d’Ivoire et la France et entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso (…) Le Président de la République lui-même m’a apporté son soutien et m’a demandé de ‘’porter ma croix’’. J’ai suivi son conseil et j’ai évité de faire perdurer la polémique.

Au Burkina, je n’ai que des amis pour avoir séjourné dans ce pays pendant longtemps (…) Pas plus tard qu’il y a deux ans, l’ancien Premier ministre Isaac Zida était ici à Ferké chez moi pour des vacances (…) Je souhaite bon vent aux nouvelles autorités du Burkina Faso. Au nom du respect et par conviction que l’amitié est une vertu, une valeur et même au nom du combat que nous avons mené dans ce pays pour que la Côte d’Ivoire et le Burkina préservent leurs relations, je préfère bien que meurtri de prendre sur moi de préserver ces relations.

Des jeunes Ivoiriens sont morts dans ce combat pour la suppression de la carte de séjour. Des jeunes Ivoiriens sont morts pour que la Côte d’Ivoire et le Burkina puissent tenir des Conseils de ministres conjoints à la clé de la signature d’un accord de coopération. Je ne serai pas celui qui, après avoir sué sang et eau, va fouler au pied ces engagements ».

Selon le président du parlement ivoirien, on ne peut pas sacrifier des amitiés pour le pouvoir parce qu’après tout, quand ce pouvoir éphémère finira, il restera l’amitié. Et que lui Guillaume Soro, il croit plus à la sincérité de l’amitié qu’à la boulimie du pouvoir. Selon lui, la vérité finira par triompher du mensonge.

Sur l’affaire du mandat d’amener, Guillaume Soro n’a pas manqué d’expliquer aux populations de Ferké les ambitions de la juge Sabine Khéris : « Elle savait pertinemment qu’elle ne pouvait pas m’arrêter. J’étais en mission officielle à Londres et ensuite à Paris. Nous savions qu’un de nos compatriotes avait porté plainte auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris. Mais, nous avons des Avocats qui sont régulièrement en contact avec la juge. Je suis reçu à l’Assemblée nationale française. Je donne même une interview à la télévision de l’Assemblée nationale française. Je suis officiellement reçu au Sénat et par le Président du Sénat, M. Gérard Larcher.

C’est devant des policiers que je passe pour rentrer au Sénat, c’est devant des policiers que je passe pour rentrer à l’Assemblée nationale française qui m’escortent même. C’est pourquoi, je n’ai pas compris qu’au moment où je représente mon pays la Côte d’Ivoire. Que, très officiellement, je participe à ces réunions que ce lundi-là, on m’appelle pour me dire que je suis sur le coup d’un mandat d’amener.

C’est-à-dire que la juge demande aux forces de police d’aller me quérir pour me présenter devant elle. Que les forces de l’ordre doivent aller me chercher et m’amener devant elle parce qu’elle prétend qu’elle m’a envoyé deux convocations à une adresse en France et que ces deux convocations sont revenues infructueuses (…) Je n’étais qu’un témoin assisté.

A mon avis, ce qu’elle cherchait, c’était que les policiers puissent me mettre des menottes et que cette image soit véhiculée sur l’ensemble des télévisions. Elle n’avait d’autre objectif que de m’humilier. D’autres étaient contents et ont même ri à gorge déployée (…) La personne de Guillaume Soro importe peu. Dans cette affaire dont l’enjeu dépasse même les frontières de notre pays, je suis député, Président de l’Assemblée nationale, détenteur d’un passeport diplomatique avec un ordre de mission de l’Assemblée nationale, plus un ordre de mission du Président de la République de Côte d’Ivoire, qu’est-ce qui peut dépasser ça ?

C’est cela l’immunité absolue. (…) Si j’avais accepté que cette juge en dehors de l’accord de coopération en matière de Justice signée entre la Côte d’Ivoire et la France, si j’avais accepté même de me faire entendre par cette juge à l’Ambassade de Côte d’Ivoire, j’aurais créé un précédent grave pour les Africains (…) Parce que désormais, aussi bien les ministres que tous les officiels Africains, éventuellement, pourraient subir le même sort.

Parce que ce serait devenu une jurisprudence. Si un officiel Africain opposait son immunité, on lui aurait dit mais le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire a été entendu mais pourquoi toi, on ne peut pas t’entendre ? Cela, je ne pouvais pas l’accepter. Ce n’était plus la personne de Guillaume Soro qui était visée, c’était la Côte d’Ivoire (…) J’ai entendu certains dire qu’il faut que Guillaume Soro démissionne. Au lieu de demander la démission de la juge française qui veut humilier la Côte d’Ivoire… Il ne faut pas personnaliser le débat. La haine de l’homme Guillaume Soro ne doit pas amener certains Ivoiriens à défendre l’indéfendable. Vous pouvez ne pas aimer Guillaume Soro mais pour l’heure, il est le Président de l’Assemblée nationale. Vous pouvez ne pas être d’accord avec moi mais pour l’heure, j’incarne une fonction qui constitue le deuxième pouvoir de la République de Côte d’Ivoire ».

Pour finir, Guillaume Soro a proposé que certaines personnes, aient la capacité selon lui, de dépasser les sentiments grégaires en eux pour voir l’intérêt supérieur de la nation, l’intérêt général de l’État.

Aboubacar Al Syddick à Ferké

source : lebabi.net

Afrik53.com : Infos 7J/7
Lundi 4 Janvier 2016
Vu (s) 806 fois



1.Posté par samba le 05/01/2016 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SORO ,Y A QUE LES IVOIRIENS QUI DEPUIS 2002 N'ARRIVENT PAS A REFLECHIR QUI NE COMPRENNENT PAS QUE C'EST CETTE MÊME FRANCE QUI T'AVAIT POUSSE A TUER TES FRERES QUI CONTINUE A JOUER LE MÊME JEU POUR BERNER SES MÊMES IVOIRIENS QUI POUR EUX CETTE FRANCE CHERCHE A ARRÊTER SORO ET CELA M'ENERVE CHERS COMPATRIOTES POUR IGNORANCE DANS CETTE HISTOIRE IVOIRIENNE.

2.Posté par samba le 05/01/2016 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUELLE IGNORANCE DE VOTRE PART CHERS COMPATRIOTES .
QUE VOUS ARRIVIEZ A COMPRENDRE POUR VOUS QUI LIREZ CE TEXTE QUE SI JUSQU'AUJOURD'HUI LE MANDAT D'ARRÊT CONTRE BLAISE N'EST PAS EXECUTE ALORS SACHIEZ QUE C'EST PARCE QUE CETTE FRANCE REFUSE ET QUE POUR UNE FOIS POUR TOUTE VOUS OUVREZ VOS YEUX POUR BIEN COMPRENDRE LE PROBLEME IVOIRIEN AU LIEU DE TOMBER TOUJOURS DANS CE PIEGE FRANçAIS RAISON POUR LAQUELLE MES AMIS ET MOI VOUS DISIONS DEPUIS BELLE LURETTE QU'ADO EST DECEDE EN JANVIER 2011 ICI A PARIS ET QUE TOUTES CES IMAGES QUE VOUS VOYEZ NE SONT QUE DU MONTANGE MAIS CELA VOUS SEMBLE INUTILE.

3.Posté par ALLEHAHUN le 05/01/2016 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Samba, un peu de respect pour les ivoiriens. C'est toi l'âne de la cour Dramane qui pourrit ce site pour empêcher la discussion. Est ce que les responsables de ce site peuvent censurer ces bêtises d'une autre époque; cela pourrait stimuler la réflexion.

4.Posté par Max le 06/01/2016 14:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut à tous,
je voudrais comprendre certaines choses parce que je ne suis pas trop politique, seulement je constate que depuis bien longtemps la France humilie la côte d'ivoire!
j'ai vu la présidence de côte d'ivoire être bombardée par l'armée française alors questions ! qu'est-ce qui est action d'humiliation et qu'est-ce qui ne l'est pas ! je veux bien comprendre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !