Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire assassinats manqués au Ghana : Un exilé pro-Gbagbo fait des révélations

le Mercredi 4 Décembre 2013 à 07:17 | Lu 1837 fois

Damana Adia Pickas, le président de la Coalition des patriotes en exil (Copie), confirme les informations des experts de l'Onu selon lesquelles le gouvernement ivoirien a envoyé des « agents ivoiriens » dans le but d'assassiner ou de kidnapper des militants pro-Gbagbo refugiés au Ghana. L'ex-Secrétaire national de la jeunesse du Front populaire ivoirien (Jfpi), interrogé par téléphone, fait d'autres révélations dans cet entretien.



Comment réagissez-vous aux révélations faites par des experts de l'Onu selon lesquelles le gouvernement ivoirien a envoyé des « agents ivoiriens » dans le but d'assassiner ou de kidnapper des militants pro-Gbagbo refugiés au Ghana ?

Damana Adia Pickass : Aujourd'hui, ce sont les Nations unies qui révèlent ce que nous savons depuis environ trois ans ici à Accra, c'est-à-dire des tentatives d'assassinat, des tentatives de meurtres des pro-Gbagbo qui échouent grâce à la vigilance des autorités ghanéennes et surtout grâce à Dieu. Nous nous réjouissons que ce soient les Nations unies qui lèvent un coin du voile sur cette attitude cruelle qui contraste avec les discours d'apaisement et d'appel à la réconciliation des autorités ivoiriennes. Cette révélation est d'autant plus crédible qu'elle émane des Nations unies qu'on ne peut pas taxées d'êtres amies des pro-Gbagbo ou de complaisance avec les exilés.

Au delà de cette révélation, c'est la nature réelle du régime qui est mise à nu. Un régime qui n'a jamais voulu de la réconciliation, de la paix et qui s'est toujours engagé dans la voie de la violence. Et c'est justement d'ailleurs pour cela qu'Alassane Ouattara a rejeté, au cours de la conférence de presse qu'il a animée à la fin de sa tournée dans le Gbêkê, l'appel à la discussion, à la concertation, lancé par le Front populaire ivoirien (Fpi). C'est le lieu de lancer un appel à la communauté internationale qui a imposé Ouattara à la tête de la Côte d'Ivoire, de le pousser à la réconciliation avec son opposition et de l'amener à engager des discussions avec tous les Ivoiriens exilés afin de parvenir à un minimum de conditions propices à leur retour dans leur pays.

Est-ce que le fait que ces experts précisent ne pas être en mesure de « vérifier de manière indépendante » les informations livrées par le gouvernement ghanéen, n’entache pas la crédibilité de ces accusations ?

D.A.P : C'est un gouvernement responsable qui leur a donné des informations. Ce gouvernement du Ghana a étayé ses informations avec des preuves. Et nous avons été, à plusieurs reprises, informés que ces mercenaires amenés au Ghana par le régime Ouattara pour commettre des attentats, ont été neutralisés et arrêtés par les services secrets ghanéens. Cela est vérifiable auprès des autorités ghanéennes. Donc, l'Onu ne peut pas révéler une telle info sans avoir un minimum de preuves.

Que comptez-vous faire après ces révélations ?

D.A.P : Nous prenons l'opinion nationale et internationale à témoin. Notre objectif a toujours été de parvenir à un compromis dynamique avec le régime d'Abidjan afin qu'entre Ivoiriens, on puisse vivre dans la paix et l'accalmie. Nous comprenons aujourd'hui avec cette révélation pourquoi le régime a toujours refusé les appels incessants à la réconciliation et au dialogue, lancés par le Fpi. Le gouvernement ivoirien s'est inscrit dans une logique du chaos et de la violence, et cela est extrêmement regrettable.

Réalisé par SYLLA A.

Mercredi 4 Décembre 2013
Vu (s) 1837 fois



1.Posté par Fatim le 04/12/2013 12:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pickas, laisse ce mossI nul qui a placali a la place de sa cervelle. D ailleurs ses testicules sont infectes voire pourris, c est ce qui le rend aigri. Bientot il va aller au pays du non retour. Ca le mish....
prends soin de toi frere...

2.Posté par marco le 04/12/2013 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les assassinats n'ont jamais été une bonne solutions,que tout le monde accepte cette réalité.Depuis 2000 IL YA EU BEAUCOUP d'assassinats politiques,je ne citerai le nom de personnes,il suffit d’être ivoirien pour le savoir.Et quel a été le résultats de ces assassinats,si ce n'est de crée des représailles sans fin, nous avons été tous témoin.Puisque personne n'a le monopole de la violence,il sera intelligent de la part des uns et des autres devenir enfin au dialogue franc sans tabou,où au moins on pourrait s’entendre sur l'essentiel.Chacun aura son tour de gouvernance,et le peuple fera son jugement.QUE L'ESPRIT DU DÉSIR DU SANG SOIT ANÉANTIR En TOUT un CHACUN DE NOUS AU NOM PUISSANT DE JÉSUS-CHRIST.Dites :AMEN

3.Posté par doriane le 04/12/2013 21:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il peut toujours courir avec ses pieds de pintade et chercher à assassiner ses adversaires; tout près n'est pas loin. Et puis un mossi dents taillées n'est pas éternel. Il ira un jour trouver Dieu pour rendre compte de ses crimes!
Coucou Fatim.
Signé: doriane, la vraie

4.Posté par zobileredempteur le 05/12/2013 04:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Marco, tu dois dire le nom de celui qui, depuis 2000, opte pour l'assassinat politique, sinon tais-toi mon frère. Pour ton information, les assassinats ont commencé en 2002 avec la rébellion et celui qui opérait dans l'ombre c'est lui qui se révèle maintenant au grand jour. Si tu ne comprends pas bien, je veux dire que c'est ton Mossi de Ouattara qui tuait et qui continue de tuer maintenant. Donc c'est de lui que l'esprit du désir de sang doit être ôté pour que les ivoiriens vivent mieux chez eux.

5.Posté par Domi la joie le 05/12/2013 20:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le temps est le deuxieme nom de Dieu, donc ki vivra verra

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !