Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire “Vaidehi a fui la Côte d`Ivoire” : Une escroquerie qui laisse la justice ivoirienne sans voix

L'Afrique en mouvement - Redaction - Afrik53.com le Jeudi 25 Mars 2010 à 08:57 | Lu 1179 fois



Une humiliation de plus, voilà ce que John Chahin Sombo, en complicité avec la Rti, ont infligé à toute la Côte d'Ivoire. Un mois de matraquage médiatique et au final, une vaste escroquerie morale perpétrée contre des milliers de femmes, de filles et même d'hommes dont le seul tort est d'avoir cru en John Chahin et la Rti qui leur ont fait croire qu'ils allaient voir, toucher ou prendre des photos avec Vaidehi. Silence on tourne ! Pendant près d'un mois, voulant faire comme une chaîne de télévision privée du Sénégal (2STV), oubliant que le Sénégal est un pays sérieux, la structure Jcs production de John Chahin, a fait passer sur les antennes de la télévision ivoirienne 1ère chaîne et cela, à plusieurs reprises à des heures de grande écoute, une publicité annonçant la venue en Côte d'Ivoire de Pallavir Kulkarni, l'actrice indienne qui a campé le rôle de Vaidehi dans la série télévisée du même nom.

Dans un pays désormais en voie de sous développement et où la distraction, l'amusement, les concours de beauté et les escroqueries de tous ordres sont devenus un sport national, une telle opération ne pouvait que retenir l'attention des Ivoiriens et notamment ceux de la gent féminine. Au programme et promis juré, trois enregistrements de l'émission " tonnerre " à Abidjan, Yamoussoukro et San Pédro, avec la star. Le 16 mars, Vaidehi est accueillie à l'aéroport d'Abidjan, comme un chef d'Etat.

La Rti qui ne loupe jamais les grands événements nous en fait un large écho pendant le journal de 20 heures. Vaidehi est donc sur le sol ivoirien. Le rêve des fans qui n'y croyaient pas trop, devient réalité. Dès lors, ils se ruent sur les tee-shirts, tickets et autres gadgets frappés de l'effigie de la star et confectionnés par Jcs production et mis en vente à des prix exorbitants.

L'affaire est bonne sur le plan commercial et dans certains bureaux climatisés, on se frotte déjà les mains. Seulement voilà ! Toute cette mise en scène savamment préparée pour achalander les femmes et des hommes dans le but de récolter le maximum d'argent a tourné au vinaigre. Annoncée pour être à l'émission " spéciale Tonnerre " de Yamoussoukro qui devait se dérouler à la fondation Félix Houphouet Boigny le vendredi 19 mars, Vaidehi s'est retrouvée plutôt du côté de l'aéroport d'Abidjan où personne ne l'attendait.

Or, à Yamoussoukro, les populations, venues nombreuses de plusieurs villes de l'intérieur, avaient déjà pris d'assaut les abords de la fondation, munies de leurs tickets et de leurs tee-shirts ou " complets Vaidehi ". Tickets dont les prix ont varié entre 10000, 15000 et 20000Fcfa. Sans oublier les " complets Vaidehi " qui coûtaient 20000Fcfa et qui ont été arrachés comme de petits pains. Mais les " pains " n'ont pas été consommés et à la dernière minute, l'enregistrement de l'émission a été purement et simplement annulée.

Et en dehors d'une apparition à l'enregistrement d'une émission à Koumassi et non plus au palais de la culture comme annoncée, plus personne n'a revue Vaidehi. Suivons les explications de John Chahin Sombo : " Vaidehi a été intoxiquée. Les gens lui ont dit que la Côte d'Ivoire est un pays en guerre. Et que si elle effectuait les voyages par la route, l'on pourrait la tuer. Elle a donc demandé que l'on mette à sa disposition un jet privé. ". Et évidemment, comme John Chahin Sombo n'avait pas les moyens de louer un jet privé, alors Vaidehi est repartie chez elle. Tout simplement. Et nous sommes priés de le croire sur parole.

Et comme si l'insignifiance de cet argument pouvait réduire l'ampleur du scandale, John Chahin ajoute : "Vaidehi avait un engagement à Bombay aujourd'hui (Ndlr dimanche 21 mars). Mais la compagnie aérienne Emirat n'arrive pas en Côte d'Ivoire le lundi. Elle était ainsi obligée de partir le dimanche 21 mars passé à 15 heures." Si Vaidehi avait un engagement incompressible ce dimanche 21 mars à Bombay, pourquoi donc M. John Chahin Sombo a fait croire à toute la Côte d'Ivoire qu'elle ne retournerait que le lundi 22 mars ?

Ou bien alors, elle n'a été informée de cet engagement qu'une fois sur le sol ivoirien? Et puis, qui lui a raconté que la Côte d'Ivoire était un pays en guerre et qu'elle serait tuée si elle effectuait ses déplacements par la route ? Ne savait-elle pas que la Côte d'Ivoire était en guerre avant d'y venir? N'avait-elle pas été informée du programme de son séjour ? Lui avait-on dit qu'elle devrait se déplacer en jet privé ? Que lui ont donc dit ceux qui l'ont déplacée ?

Y a-t-il eu un contrat en bonne et due forme entre Jcs production et le staff de Vaidehi ? Si oui, quelles étaient les clauses de ce contrat ? Cette revendication de jet privé était-elle l'une des clauses de ce contrat ou était-ce tout simplement un caprice de star ? Et dans ce cas, John Chahin va-t-il saisir la justice pour le préjudice subi ? En réalité, cette affaire n'est ni plus ni moins qu'une tentative d'escroquerie doublée d'une publicité presque mensongère qui a mal tourné.

Et le fait que John Chahin Sombo annonce le remboursement des sommes perçues ne change rien. Remboursera-t-il aussi le transport de ceux qui sont arrivés à Yamoussoukro en provenance des autres villes ? De qui se moque- t-on à la fin ? Vaidehi, selon nos sources, est repartie chez elle, tout simplement parce qu'elle aurait compris qu'on a voulu utiliser son image pour s'enrichir sur le dos des Ivoiriens.

Et John Chahin devrait éviter de continuer à ridiculiser le pays en usant des arguments sus évoqués. Mais le plus spectaculaire dans l'histoire, c'est que la justice ivoirienne, devant une affaire qui ruine l'image de la Côte d'Ivoire, est restée sans voix. Alors qu'elle devrait ouvrir une information judiciaire contre les auteurs de cette arnaque. A savoir, John Chahin et la Rti. Qui ont livré la Côte d'Ivoire à l'hilarité des Sénégalais et de l'Afrique entière.

ASSALE TIEMOKO

Redaction - Afrik53.com
Jeudi 25 Mars 2010
Vu (s) 1179 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !