Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire Lida Kouassi : les clés du décryptage de la stratégie de l’ennemi ! (Leçon N°2)

le Jeudi 14 Juin 2012 à 18:25 | Lu 1494 fois



Il y a un indicateur clé dans la communication d’Hamed Bakayoko contre la Résistance Patriotique et Révolutionnaire qui passe en boucle sur TCI-RTI : la détermination du régime Ouattara à faire barrage à toute action visant à le déstabiliser. C’est une vérité. C’est d’ailleurs la seule vérité sinon, l’une des rares que contient cette communication.

Mais Hamed Bakayoko, vous le connaissez. Ce n’est pas un gars avec un cerveau bien fait. Il l’a tout juste plein. C’est pourquoi il a récité les enseignements reçus pour communiquer de façon offensive à la veille de leur départ du pouvoir.

Pour le couper dans son élan, décryptons maintenant les techniques de propagande utilisées par Hamed Bakayoko.

D’abord, la définition et les objectifs de la propagande :

« La propagande désigne un ensemble d'actions psychologiques influençant la perception publique des événements, des personnes ou des enjeux, de façon à endoctriner ou embrigader une population et la faire agir et penser d'une manière voulue. »
« La propagande cherche à aiguiller les espérances de l'opinion publique, à modifier les actions des personnes ciblées…Lors d'une guerre, la propagande est utilisée pour déshumaniser l'ennemi et susciter la haine, en contrôlant la représentation que s'en fait l'opinion publique. Cela peut inclure des accusations mensongères comme de la diffamation.»

Ensuite, les différents types de propagande :

« Pour les militaires, la propagande peut être classée selon sa source :
• La « propagande blanche » provient d'une source ouvertement identifiée.
• La « propagande noire » provient d'une source soi-disant amicale, mais en réalité hostile.
• La « propagande grise » provient d'une source soi-disant neutre, mais en réalité hostile. »

Enfin, les techniques de propagande utilisées par Hamed Bakayoko :

« La fabrication de faux documents : retouche photo tendancieuse, montage cinématographique tendancieux, etc.

Ces faux documents et vidéos sont ceux que brandissait ou faisait visionner Hamed Bakayoko sur TCI-RTI.
La peur : un public qui a peur est en situation de réceptivité passive, et admet plus facilement l'idée qu'on veut lui inculquer. Par exemple, Joseph Goebbels a exploité la phrase de Théodore Kaufman, « l'Allemagne doit périr ! », pour affirmer que les Alliés ont pour but l'extermination du peuple allemand.

Hamed Bakayoko présentait la Résistance Patriotique et Révolutionnaire comme composée de personnes qui veulent semer la mort et la désolation après avoir déjà fait des centaines de morts. Il parle comme si le péril visait le peuple et non le pouvoir Ouattara qui est à l’abri de tout danger. Il parle comme si la situation de guerre vécue en Côte d’Ivoire depuis 2002 n’est pas le fait du RDR et d’Alassane Ouattara qui a créé la rébellion armée du MPCI (rebaptisée FRCI).

Témoignage : les témoignages sont des mentions, dans ou hors du contexte, particulièrement cités pour soutenir ou rejeter une politique, une action, un programme, ou une personnalité donnée. La réputation (ou le rôle : expert, figure publique respectée, etc.) de l'individu est aussi exploitée. Les témoignages marquent du sceau de la respectabilité le message de propagande.


Vous l’avez entendu, le témoignage d’une personnalité respectable. C’est celui de l’ancien Ministre de la défense, Monsieur Lida Kouassi. Ce témoignage visait à confirmer les thèses développées par le régime Ouattara contre GBAGBO Laurent et ceux qui croient en son combat. Il vise à amener le peuple à rejeter l’action de libération. C’est pourquoi Lida parlait de « faute » qu’il aurait commise en participant à un projet de prise de pouvoir visant à libérer le peuple de l’oppression. Il vise aussi à rejeter la personne et la cause du Président GBAGBO. C’est pourquoi Hamed Bakayoko présentait Ouattara comme un faiseur de paix qui tend la main à tous, qui croit en cette paix, pendant que Laurent GBAGBO et ses partisans rejettent cette paix et cette main tendue.

Obtenir la désapprobation : cette technique consiste à suggérer qu'une idée ou une action est adoptée par un groupe adverse, pour que l'auditoire désapprouve cette idée ou cette action sans vraiment l'étudier. Ainsi, si un groupe qui soutient une politique est amené à croire que les personnes indésirables, subversives, ou méprisables la soutiennent également, les membres du groupe sont plus enclins à changer d'avis.

Cette approche observée par Hamed Bakayoko vise l’opinion internationale en premier. Cette opinion commence à interpeler Ouattara sur ses dérives dictatoriales et l’épuration à la fois ethnique, politique et économique qu’il pratique contre la population civile ivoirienne non originaire du Nord. Mais par la technique de la désapprobation, Hamed Bakayoko cherche à dissocier l’opinion internationale du combat pour un Etat de droit en Côte d’Ivoire, ce combat noble, tel qu’il est désormais largement soutenu par des personnalités publiques de premier rang dans le monde.

Simplification exagérée : ce sont des généralités employées pour fournir des réponses simples à des problèmes sociaux, politiques, économiques, ou militaires complexes. » [Source des citations commentées : Wikipédia.]

Vous l’avez remarqué. Hamed Bakayoko parle de développement, de "nombreux" chantiers engagés par Ouattara, de reprise économique, pour simplifier la réponse impossible à donner à la question de savoir : le régime Ouattara a-t-il pu créer les conditions d’une paix en Côte d’Ivoire ? Il justifie la menace qui pèse sur le régime Ouattara, non par le fait que le peuple ne le reconnaît pas comme son chef, mais par le fait que certains pro-GBAGBO n’ont jamais accepté leur "défaite" à la guerre et aux élections truquées en novembre 2010 par Ouattara avec la complicité de l’ONU alors manipulée par Nicolas Sarkozy.

Bien. Nous sommes au terme de ce décryptage sommaire de la stratégie de communication offensive engagée par le régime Ouattara depuis le mardi 12 juin 2012. Nous vous avons donné des indicateurs d’analyse. Nous avons, nous l’espérons, préparé votre sens critique à la riposte.

Maintenant la balle est dans votre camp et dans le nôtre. Comment capitalisons ces informations pour adopter un axe de communication contre-offensive ?

La Révolution Permanente a donné la première esquisse de sa stratégie de communication défensive. Elle a établit l’équilibre de l’opinion en poussant l’opinion de part et autre, au questionnement de sagesse : faut-il croire ou ne pas croire ?

Maintenant, nous allons passer à une action très offensive aussi bien sur les questions soulevées par la communication propagandiste maladroite du régime Ouattara, que sur la dernière ligne droite du combat que la Résistance Patriotique et Révolutionnaire a engagé depuis le 11 avril 2011 pour la Libération imminente de la Côte d’Ivoire.

Que Dieu protège les dignes fils de la Côte d’Ivoire Libre et Restaurée !


A Très bientôt.

Hassane Magued

Jeudi 14 Juin 2012
Vu (s) 1494 fois



1.Posté par Ariété le 14/06/2012 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J‘ai rien compris! Si magued a des preuves contre bakayoko, qu‘il les nous livre! Moi j‘ai mes preuves!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !