Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire « Koné Katinan »: Ce qui a été décidé à Accra , hier

le Vendredi 12 Octobre 2012 à 04:12 | Lu 2402 fois

Deux affaires combinées en une seule et l'audition renvoyée au 16 octobre 2012. Le tribunal de Osu Court (Accra), qui a auditionné le jeudi 11 octobre, Justin Koné Katinan, a, comme l'indique l'Agence France presse (Afp), repoussé l'audition sur l'extradition du porte-parole de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo au mardi prochain, à la demande de l'accusation.



Affaire « Koné Katinan »: Ce qui a été décidé à Accra , hier
Par ailleurs, le juge Aboagye Tandoh a signifié à Koné Katinan qu'il sera aussi entendu, ce même jour, pour conspiration et pour le meurtre de deux hommes. Une décision qui a suscité un sentiment de lassitude chez le ministre du Budget, dans le dernier gouvernement mis en place par Laurent Gbagbo. "Je suis déboussolé maintenant," a déclaré M. Katinan devant la cour, avant d'ajouter : "Je ne comprends pas ce qui se passe, que fait-on de ma liberté?" Une sortie qui a amené Aboagye Tandoh à réagir. « Nous devons nous conformer à la procédure. Vous devez vous comporter comme un homme », a tranché le magistrat.

Jointe hier au téléphone, Me Lucie Bourthoumieux, l'avocate franco-camerounaise de Koné Katinan a évoqué la décision du tribunal de Osu Court, la présentant comme un pied de nez fait au régime d'Abidjan. « C'est le juge qui a demandé que les deux affaires soient jugées ensemble. Le parquet, qui agit au nom de l'Etat de Côte d'Ivoire, ainsi que les avocats de Koné Katinan ont fait savoir qu'ils n'étaient pas opposés à la décision », a souligné Me Bourthoumieux, avant de faire un commentaire. « Le caractère politique des allégations à l'encontre du porte-parole du président Laurent Gbagbo n'échappe à personne, pas même au juge. Cette décision nous est favorable car le régime d'Abidjan voulait contourner la justice en composant avec Interpol », a-t-elle conclu.

Selon Idriss Ouattara, également en exil à Accra, qui a suivi l'audience, c'est à 9h24 min que Justin Koné Katinan est arrivé à Osu Court, décontracté et escorté par des agents d'Interpol. Six minutes plus tard, lorsque le juge fait son entrée dans la salle, il liquide rapidement sept affaires courantes. A 10h45min, commence l'audition de Justin Koné Katinan. Le procureur informe, alors, le juge de l'existence d'une autre affaire pendante devant une autre juridiction, avec de nouvelles charges( meurtre de deux personnes). Lui répondant, le juge Aboagye Tandoh a indiqué que « même s'il y a 1000 charges contre Koné Katinan, la question centrale demeure l'extradition étant donné que le Ghana ne peut pas connaître du fond des charges. On ne peut donc pas juger la question de l'extradition séparément dans deux juridictions différentes ». Pour une bonne administration de la justice, selon le magistrat, les deux affaires sont combinées pour une audience prévue le mardi 16 octobre 2012 à Osu Court.

Justin Koné Katinan, rappelons-le, a été arrêté une première fois le 24 août au Ghana, où il avait fui comme des milliers d'autres partisans de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, lors de la chute du régime. Accusé de crimes économiques dans son pays, il avait été libéré sous caution puis arrêté de nouveau et inculpé le 1er octobre de conspiration et du meurtre de deux hommes à Abidjan, en mars 2011.
D'ici le 16 octobre, le prévenu reste en détention.



Serge YAVO
Soir Info

Vendredi 12 Octobre 2012
Vu (s) 2402 fois



1.Posté par Fatim le 12/10/2012 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr le ministre beaucoup de courage. Je partages cette douleur avec vous et Je sais aussi que vous etes fatigue mais vous aurez le dernier mot.
Que le seigneur vous fortifie! Amen!

2.Posté par STAICY le 12/10/2012 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
soyez sans crainte excellence monsieur le ministre vous ne tomberez pas . comme a dit fatim, nous prions pour vous. courage. coucou a toi fatim.

3.Posté par Fatim le 12/10/2012 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coucou Staicy, tu te faire rare cher frere, c est du a quoi?

4.Posté par goli le 13/10/2012 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mossi drame tu as dit pouvoir faire tomber des pluies de miliards et je ne sais quelle promesse tu n'as pas tenu. aujoud'hui te voila confronté au vraies réalités du pouvoir. toutes tes promesses ne peuvent etre réalisées, donc vu que tes partisants qui te suivaient aveuglement commencent par se rendre compte, tu horientes tous les regards sur katina, nue (ca s'appelle boter en touche) tu sais tres bien que tous ce que tu lui reproche est un tissu de mansonge. les moment est venu ou tu dois payer tous tes mensonges et les souffrances que tu a fais subir au peuple ivoirien toi un fils de balafré d'expatrier.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !