Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire Katinan. Les policiers de Ouattara rentrent (encore) bredouille d'Accra

le Mardi 2 Octobre 2012 à 07:05 | Lu 1528 fois



Affaire Katinan. Les policiers de Ouattara rentrent (encore) bredouille d'Accra
Cette folle journée en ce qui concerne l’affaire Katinan vient de connaitre un premier épilogue ce soir dans la capitale ghanéenne et le moins que l’on puisse dire est qu’une fois encore la justice de ce pays a eu raison de la volonté des autorités ivoiriennes de fouler au pied les règles élémentaires de justice et surtout d’échapper à un enlèvement.

Récapitulons :

Attendus par Me Patrick Sobodjor avec les nouvelles preuves de l’accusation de crimes de sang portée contre son client, les policiers ivoiriens dont le directeur d’Interpol côte d’ivoire en personne, dépêchés par le régime d’Abidjan ne se présentent pas à l’heure et au lieu indiqués ce lundi 1er octobre tout comme ils avaient fait faux bond le samedi 29 septembre 2012. L’avocat quitte donc le bureau d’Interpol Ghana pour aller saisir les juridictions ghanéennes sur le caractère politique donc illégale de la détention de son client par cette organisation.

En son absence, les policiers ivoiriens accourent et présentent un document au ministre Katinan dans lequel ils l’accusent du meurtre de deux personnes et lui demandent de signer l’acte d’accusation. Ce qu’il refuse de faire bien entendu en l’absence de son avocat leur demandant du meurtre de qui il était accusé. C’est à ce moment qu’ils précisent qu’il s’agit de Kamagaté Seydou, 83 ans, un soudeur tué le 29 mars, ainsi qu’un certain Diabaté Drissa, 37 ans, un négociant à Port Bouet. Le ministre a alors rétorqué qu’il ne se reconnaissait pas dans de telles accusations et qu’il ne dirait rien avant d’avoir parlé à son avocat.

Les policiers d’Abidjan eux tentent le tout pour tout afin d’obtenir l’extradition cette nuit du lundi 01 par disent ils la procédure simplifiée de Police à Police à cause du caractère criminel de la poursuite. Ce à quoi s’appose naturellement la justice ghanéenne qui récupère l’affaire et exige de mener des enquêtes avant de déterminer si le statu de refugié du mis en cause et les lois ghanéennes peuvent permettre une extradition.

Le nouveau juge du district ou est détenu katinan devant lequel est ensuite présenté le valeureux porte-parole réclame les éléments d accusation à Interpol Ghana. Les policiers ghanéens demandent un délai de deux semaines pour réunir auprès de leurs collègues ivoiriens accusateurs qui visiblement n’étaient pas préparés à engager une nouvelle bataille judiciaire au Ghana comme lors de la première comparution de katinan . La justice ghanéenne a accepté ces deux semaines avant de se prononcer sur cette autre et nouvelle accusation de crimes de sang après celle de crimes économiques portant sur 300 milliards soutirés dit- on dans les coffres de la BCEAO d’Abidjan par Katinan.

Malgré l’insistance des autorités ivoiriennes, la justice du pays de N’krumah maintiendra fermement sa position. Les hommes de ouattara qui voulaient soit enlever Katinan soit utiliser une procédure dite simplifiée sont de nouveau ramenés à la rigueur de la justice ghanéenne comme dans la première affaire . C'est donc une grande victoire pour le conseil de Katinan qui a réussi à le soustraire in extremis des griffes d’interpol pour le soumettre à la justice ghanéenne qui dans deux semaines sera amené à jauger les nouvelles charges au regard des lois ghanéennes pour déterminer si koné katinan peut faire l’objet d’extradition .

En conclusion, notons que le ministre Katinan ne sera pas extradé, en tout cas pas avant les deux semaines .Une fois encore la loi ghanéenne a fait barrage aux exigences illégitimes de Ouattara et de ses soutiens malgré les sommes importantes d’argent investies dans ce projet depuis plusieurs mois. Pour respecter toutes les règles de procédure judiciaires Katinan sera (malheureusement) encore retenu non plus entre les mains d’Interpol mais de la justice ghanéenne pour démêler enfin tous les nœuds de cette rocambolesque affaire qui exposent le regime Ouattara à la honte internationale

Steve Beko

Mardi 2 Octobre 2012
Vu (s) 1528 fois



1.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 02/10/2012 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oooooh Honte ! Oooooooh honte à Dramane Outtara ! Dramane Ouattara, les ivoiriens t'ont fait quoi ? N'ont-ils pas accueilli ton père venu chercher fortune à bras ouvert ? N'avais-tu pas dit que tu pouvais transformer la C.I en oasis paradisiaque dans la sphère Ouest-africaine dès que tu prendrais ses rênes ? Ooooooh Honte soit le jour de ta naissance ! Ooooooooh honte soit le jour de ta disparition imminente ! Dramane Ouattara, quel est ce programme de gouvernement très particulier ? Jusques à quand vas-tu distribuer l'argent de la Côte d'Ivoire aux tueurs des enfants de la Côte d'Ivoire ? Dramane Ouattara, pourquoi ne veux-tu pas tous les ivoiriens soient vivants pour voir s'opérer sous leurs yeux le miracle que tu avais promis ? Dramane Ouattara, es-tu sûr que tu parviendras à tuer tous les ivoiriens que Dieu a établi sur ces terres pour les remplacer avec tes frères burkinabè ? Dramane Ouattara sais-tu que les juifs sont revenus et continuent de revenir sur leurs terres ? Dramane Ouattara sais-tu que tu es un simple mortel ? D'ailleurs, avec les graves pathologies qui abrégeront très très bientôt ta sale vie sur terre, ne trouve-t-il pas qu'il est temps pour toi de te réconcilier avec Dieu en faisant le bien ? Dramane Ouattara, peux-tu citer un seul acte du genre des actes que tu poses à l'encontre des ivoiriens sur le compte de Gbagbo ? Dramane OUATTARA, ta fin sera horrifiante. Dramane OUATTARA, l'histoire de la Côte d'Ivoire n'évoquera ton nom que lorsqu'on aura demandé même aux bébés de 1 mois de cesser de têter, tant tu as été extraodinairement cynique. Dramane OUATTARA. DRAMANE OUATTARA, les ivoiriens t'ont fait quoi ? Oh Eternel des armées, je sais que c'est toi qui as créé M. DRAMANE OUATTARA même s'il ne te connaît pas. C'est toi aussi qui a appelé à l'existence la nation ivoirienne. C'est vrai le peuple ivoirien a fait ce qui est mal à tes yeux. C'est vrai, nous avons transformé notre pays en Sodome et Ghomorre. Mais Eternel, ce que Ouattara est en train d'offrir à ta nation, jusques à quand vas-tu rester sans réactions à cause de nos graves manquements à ton égard ? Depuis que Ouattara a été déposé là ou tu sais, Seigneur, on ne peut plus parler de toi à l'aise. Celui qui fait allusion à toi, est pris comme un illuminé, un rêveur. Ce sont plutôt les amulettes, les boubous dozos avec de multiples amulettes et des miroirs qui pavoisent les rues des villages, des quartiers des des villes. En Côte dIvoire, on est aujourd'hui fier lorsqu'on les 10 doigts des deux mains complètements bloquées dans des bagques mystiques. Seigneur, est-ce la célébration de ta gloire ? Seigneur, ces peaux d'animaux, ces métaux forgés, des fabrications humaines sont-elles plus puissantes que toi ? Je ne le pense pas. Alors, Seigneur, je t'en prie : réponds aux cris de détresse de la veuve, de l'orphelin, du prisonnier arbitraire. Seigneur, fais à la face du monde, à la face des puissants de ce monde, ce qui échappe à l'endement humain pour la Côte d'Ivoire afin qu'ils te reconnaissent le Dieu de la CGôte d'Ivoire. Seigneur, refais le "grand-frère" de ce que tu avais montré à Ouattara à la finale de la CAN 2012 à Libreville, et il a pleuré pour une première fois dans sa vie. Il a un peu compris qu'il n'y a de Dieu que toi. Mais, il ne t'acceptera jamais. C'est pourquoi, pour la libération de la Côte d'Ivoire, je veux t'accorder toute la gloire. Ce que tu as commencé par l'élimination politique de Sarkozy, Wade, Jean Ping et autres, je demeure fermément convaincu que tu l'achèveras dans les jours à venir. AMEN

2.Posté par fatim le 02/10/2012 10:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QuElle humiliation? Honte a vouS. Vraiment CIV yako!!

3.Posté par fatim le 02/10/2012 11:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et je cris Amen Amen Amen
Merci mon grand Tchedjoukou W.
Maudit soit le Jour tu es Dramane!

4.Posté par zouzou le 02/10/2012 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
méditons ensemble Esdras Chapitre 8:22-23. Il est écrit ceci:" J'aurais eu honte de demander au roi une escorte et des cavaliers pour nous protéger contre l'ennemi pendant la route, car noua avons dit au roi: la main de notre Dieu est pour leur bien sur tous ceux qui le cherchent, mais sa force et sa colère sont sur ceux qui l'abandonnent. c'est à cause de cela que nous jeûnâmes et que nous invoquâmes notre Dieu. Et Il nous exauça." fin de citation. si nous croyons que Dieu est pour nous , il faut Lui adresser nos complaintes dans la situation du pays pour qu'il vienne , donner ce qui est bon pour nous, sans que cela soit un regret comme il est de constaté. et Dieu utilisera les hommes qu'il faut pour son œuvre, ayons donc foi et fléchissons les genoux pour une repentance sincère, il le fera pour nous. Que son nom soit glorifié à jamais dans la Côte D'ivoire.

5.Posté par DJAFOUL le 02/10/2012 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à vous patriotes merci d'inoquer le tout puissant parce que c'est lui seul qui reste. moi j'ai une seule chose à demander à sieur OUATTARA.
Monsieur tu n'avais pas dit que à ton arrivée les milliards allaient pleuvoir en Côte d'Ivoire? moi je n'ai rien vu. Pourquoi s'acharner sur Mr KATINAN? je sais qu'il était le ministre du budget sur GBAGBO et qu'il a tout bloqué avant de fuir. hanhan tu veux qu'il vienne pour te donner les différentes cachettes et les codes. lala tu as joué bidé. même si tu parviens je ne sais de quelle manière ce soit sache que tu vas aussi le tuer comme tu as tuer BOUABRE parce qu'il a réfusé de reconnaitre que tu était le président de la Côte d'Ivoire. vous dites GBAGBO et son gouvernement ont volé, tués c'est pour cela que vous les traqués, mais sachez aussi que toi et tes poussins aller être aussi traqué,tué et emprisonné mais c'est juste une question de temps.

6.Posté par Benito le 02/10/2012 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c''est vraiment ridicule pour des gens qui se disent économistes qui ne savent pas que la fermeture des frontières font baisser l'économie d'un pays. encore ridicule pour faire d'un seul individu son programme de gouvernement. Houpouet dont vous citez chaque jour n'a pas ete de cette façon. si ouattara ne connait rien qu' il parte suivre des cours d'économie s auprès d' Aké et de Kone.

7.Posté par fatim le 02/10/2012 20:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N est ce pas Benito? ce mossi doit aller Prendre des cours d economie aupres du 1er ministre Ake N Gbo et le celebre ministre Kone Katinan.

8.Posté par Hermann N'da le 02/10/2012 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laisser moi donc rire un peu:
Le Ministre KONE KATINAN JUSTIN "a tué un SOUDEUR de 83 ans et un négociant à Port Bouet depuis le 29 mars 2011. Curieusement, personne n'en a jamais parlé. Après la première tentative d'extradition avortée ( pour crimes économiques), Drame se rappelle que KATINAN a tué un SOUDEUR.....et patati et patata
Bientôt ce mosi viendra annoncer aux Ivoiriens que c'est KATINAN qui a tué son père pour aller l'inhumer à SINDOU. en 1950, c'est-à-dire avant la naissance du Ministre.
Il y a toujours une faille dans l"intelligence" de ces gens.

9.Posté par ely le 02/10/2012 23:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nooon mais je crois pas telment il ment cet ouattara il ne sais plus quoi dire
katinan va tuer sondeur pour quoi ado arrett

10.Posté par Yuotam le 02/10/2012 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est ce qu’on espère attendre de ce BURKINABAITE, ce Drame ADOkaflêt voici un individu qui n'aurait jamais du connaître notre monde, déjà dès son premier cri il à assassiné sa propre maman, d'où orphelin de mère a sa naissance.

Après c’est son père qui était un traître vis à vis du RDA, à l'époque coloniale il y avait un congrès qui devait se dérouler à Bamako, le père Dramane qui était transporteur vue le sabotage coloniale ce fumier s’est joint aux saboteurs colons, le père Dramane à refuser de transporter les congressistes.

Après Bamako, les progressistes africains ont mis en quarantaine l’entreprise de Dramane d’où sa faillite et c’est là que Dramane s’est retiré dans son village de SINDOU plus précisément à NOUMOUBARA avec l’orphelin ADO, derrière BANFORA vous conviendrait avec moi que tout ce bled pommé se trouve bien au BURKINA

D’ ailleurs désormais il faudrait appeler ce pays BURKINAWOUYAFASO, ce pays n'est plus du tout intègre, depuis l'assassinat de ce noble fils d'AFRIQUE en la personne de Thomas SANKARA, ce pays à perdu, son titre de noblesse de se faire appeler pays des hommes intègres.

11.Posté par doriane le 03/10/2012 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Amen ! AAAAmen! Merci Tchedjougou Ouattara. Heureusement que nous avons de bons ouattara qui nous font oublier un tant soit peu la méchanceté de ce cynique mossi téléporté de son burkina natal en Côte d'Ivoire.
Je me demande bien pourquoi cet incapable mossi dèrman zoungrana zampaligré yamto'ogo yaboin yaboin s'acharne sur une matière grise comme le ministre KONE KATINAN JUSTIN? Qu'espère-t-il gagner en l'exhibant comme trophée? Je crois qu'il dit avoir des amis riches pour l'aider à faire de la côte d'ivoire un pays émergeant; alors qu'il aille cueillir ses pluies de milliards au fmi et à la banque mondiale au lieu de nous exaspérer par sa haine contre notre vaillant ministre Katinan.
Dèrmann zampaligré yaboin yaboin, bâtard-là, où sont tes tsunamis de billets de banque? Katinan n'a pas séché tes relations à ce que je sache; alors bouffon mossi laisse-le tranquille sinon tu auras des ennuis mécaniques, homme de crommagnon.
Monsieur le ministre, tenez bon; Que l'Eternel vous fortifie.
Bonne nuit à Fatim, Hermann, yuotam, Tchédjougou, Staicy, Igancio, Néa, Blanche, grace, antu, sarah, et à tous ceux que je n'ai pas pu citer.Que Dieu vous garde.Coucou à tous les patriotes en exil au Ghana.

12.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 03/10/2012 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Doriane, bonjour, c'est ce matin du 3 octobre à 9 heures 25 que j'ai lu ton charmant courrier. Oui, Doriane, il y a OUATTARA et Ouattara. Mais, l'autre Ouattara a un DRAMANE dans son coeur. En côte d'Ivoire, les Ouattara sont accompagnés de noms proverbiaux. Ce n'est pas le cas de nos frères OUATTARA de la région de Banfora. Il y a quelque chose toujours à côté du nom Ouattara qui n'étanche pas la puanteur burkinabè. Moi, je suis de Fronan. Mon père est de Fronan. Je suis tenté de te donner mon village mais comme il y a des Ouattara assassins qui sont assis non loin de nous, Doriane, on va se retrouver, et je vais te chuchoter le nom de mes père et mère, leurs villages respectifs. Je vais te donner aussi les noms de mes promotionnaires de l'Ecole Primaire que j'ai fréquentée chez nous. Lorsque tu vas écouter avec attention mon timbre vocal, tu n'y déceleras pas du burkinabè comme chez l'autre frère de Banfora. Lorsqu'il parle à la radio et que tu viens d'une promenade, sans que personne ne te le dise, tu sais tout de suite que celui qui parle là ne peut être du boukano fazo d'après Houphouët Boigny. Mon père m'a reconnu et je l'ai reconnu jusqu'à ce jour. Ma mère m'a reconnu à ma naissance devant les matronnes du village et jusqu'à ce jour, je ne l'ai jamais reniée, et je ne le ferai jamais. Mon nom TCHEDJOUGOU OUATTARA que mon père a déclaré à la Sous-Préfecture en Jugement supplétif sous le numéro......... n'a jamais été modifié. Je n'y ajouterai rien. Je n'y retrancherai rien non plus. Car, c'est mon nom. C'est le nom des Tagwana, des senoufo de C.I. Je n'ai pas de souci avec mon nom comme l'autre chez qui tout est problème : Patrie ? problème. Maman ? Problème. Nom ? Problème. Nationalité ? Problème. La vérité avec lui ? Grave problème. Problème, tout est problème chez le frère. Vraiment, problème, enlève mon frère problème dans problème ! Fais-le partir loin de la C.I afin que le problème se détache de lui. Pardon problème. Délivre mon frère problème de problème.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !