L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Adresse au FPI et à l'opposition Ivoirienne

News en temps réel - Info en temps réel & Utile 7J/7 le Jeudi 2 Octobre 2014 à 00:00 | Lu 951 fois



Adresse au  FPI et à l'opposition Ivoirienne
A la vérité et pour tous, le FPI vient de traverser une forte zone de turbulence qui lui a été imposée de les impérialistes occidentaux. Ce parti vient, au sortir de cette épreuve, de montrer suffisamment la force de ses organes et de ses hommes. L’objet de cette querelle politique d’importance : l’adhésion ou non à la Commission Electorale Indépendante de Dramane.

Il faut se souvenir que le Président Gbagbo, pour effectuer des élections justes et instituer une démocratie vraie a confié à l’opposition d’alors conduite par Bédié et Ouattara, la majorité des représentants de cet organe. Ce que Gbagbo avait consenti, à la demande de son opposition est aujourd’hui refusé par Ouattara et ses mandants. Il est donc normal que le FPI dans la droite ligne des actions antérieures que Gbagbo avait posées réclame la Présidence et une véritable autonomie de la CEI .
Il est bon de rappeler que depuis Avril 2011 et sous la direction de Miaka Oureto, le FPI a refusé d’aller aux élections législatives ainsi qu’aux régionales et aux municipales. Pourquoi?
Ce parti créé par Gbagbo pour instaurer la démocratie en Côte d’Ivoire ne pouvait, de gaieté de cœur, se soustraire au verdict de ses électeurs.

Mais quand le leader du parti est injustement déporté et jeté en prison comme pendant la période coloniale, les militants et sympathisants d’un parti sérieux comme le FPI ont pour devoir de chercher à le libérer plutôt de cet enfer carcéral. Quand près de 1000 militants ou sympathisants pro-Gbagbo sont injustement emprisonnés incognito pour la plupart, tous, sous le fallacieux prétexte d’orchestration de manœuvres visant à déstabiliser ce pouvoir étrange et étranger des rattrapeurs-affairistes, le FPI, parti de justice et de liberté, a alors pour devoir d’être solidaire avec ses militants et de travailler ensemble pour leur libération car il s’agit d’ivoiriens, tous innocents.

Quand de nombreux cadres d’un parti se trouve forcée à l’exil, cela commande au parti de travailler plutôt à les faire rentrer au pays avant toute élection, car ces personnes sont des électeurs mais aussi et surtout les candidats potentiels du FPI. Et si le pouvoir en place ne peut y consentir, c’est qu’il ne veut pas d’élections ou que l’élection pour lui est une formalité à entreprendre pour plaire à ses mandants , c’est-à-dire les responsables politiques français, européens, américains ainsi que les multi nationales avec leurs appendices d’ONG dites de défense des droits de l’Homme : Human Right Watch (HRW), La Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), etc.

Quand dans un pays, plus de 3 ans après avoir bénéficié du pouvoir arraché dans la violence, toutes sortes d’exactions et de crimes continuent d’être perpétrés par les forces militaires, paramilitaires et les milices dozos des hommes au pouvoir sur les populations suspectées d’être pro-Gbagbo, il apparait clairement que les électeurs ne pourront voter librement. Pourquoi donc aller à de telles élections pour donner une légitimité à l’adversaire qui n’est qu’un dictateur patenté ?

Quand un pouvoir montre une si grande méchanceté à ses opposants qu’il considère comme ses ennemis et les prive du bénéfice de leurs avoirs bancaires constitués bien avant leur entrée dans le gouvernement ivoirien formé à l’issue de la brillante réélection du Président des ivoiriens, Son Excellence Laurent Gbagbo. Quand encore, d’honnêtes citoyens ne peuvent jouir de leurs revenus devant permettre de se nourrir et de se soigner, quand un pouvoir fait montre de tant de haine à l’égard de ses concitoyens, pourquoi faut-il collaborer avec un régime si proche de celui d’Hitler ?

Quand un régime ne pense qu’aux gens du Nord ou de la sous-région et confie à ceux-ci, à quelques rares exceptions, la direction des hauts postes de l’Administration Publique en proclamant haut et fort faire un rattrapage ethnique, il convient de dénoncer cet apartheid en refusant purement et simplement toute compromission avec ce régime qui porte en lui les propres germes de son autodestruction.

Quand les emprisonnements arbitraires, les occupations de domiciles, de terres, de plantations se perpétuent au détriment des populations ivoiriennes et au bénéfice de celles des ressortissants de la CEDEAO, faut-il adhérer à ces ignominies en se compromettant dans cette CEI monocolore qui prépare déjà une immense fraude électorale?

Quand des gouvernants foulent aux pieds des règles élémentaires de droit et même la constitution pour appliquer ouvertement une justice véritablement inique et refusent d’appliquer la loi régissant le financement des partis politiques pour se donner les moyens financiers de corrompre les électeurs et même les adversaires, on comprend que ce parti refuse réellement le jeu démocratique. Autant donc le laisser seul détruire son image auprès des ivoiriens et des démocrates du monde.

Devant tant d’immondices politiques déversées par le pouvoir des rattrapeurs-affairistes violents, il convient de rester serein et d’attendre que le fruit mûrisse naturellement et même pourrisse. C’est ce qu’avait bien compris le FPI de Miaka qui a su refuser toute participation susceptible de donner du coffre à ses affairistes notoires adeptes de la violence sous toutes ses formes. Le résultat a été le désert électoral constaté et proclamé par leurs propres parrains. Ce fut une grande victoire pour le FPI et surtout la confirmation de la victoire du Président Gbagbo en 2010. Le FPI a montré ainsi qu’il détenait la majorité des suffrages des ivoiriens.

D’où vient-il donc qu’Affi N’Guessan réinstallé à la tête du FPI veuille imposer une adhésion à la CPI ? L’état des lieux a-t-il changé ? Evidemment non.

En effet, les ivoiriens continuent de vivre :

- la déportation de Gbagbo et de Blé Goudé, pièces maîtresses de la réconciliation pour l’immense majorité des ivoiriens et des démocrates africains.

- une accentuation des emprisonnements arbitraires et des violations massives des droits de l’Homme ;
- une vie carcérale de plus en plus destructrice poussant les prisonniers à se mettre en grève de la faim ;
- le refus au FPI de visiter ses militants et sympathisants encore détenus ;
- l’exil forcé de plusieurs dizaines de milliers de cadres et militants du FPI ;
Pourquoi donc changer de tactiques et participer à la CEI quand dans les mêmes conditions le refus a donné déjà de bons résultats ?

Aujourd’hui clairement rien n’a changé ; le FPI a donc bien fait de refuser à Affi N’Guessan de fouler aux pieds les textes du FPI en dégommant la crête du parti insidieusement ou maladroitement appelés les ultra ou les faucons, et en nommant de seconds couteaux peut-être sur recommandation de Hollande pendant leur tête à tête à Abidjan.

Que donc Affi et ses soutiens arrêtent de s’acoquiner avec ce pouvoir sanguinaire pour éviter de donner un quitus à celui qui n’a pas besoin d’élections pour se maintenir à la tête de ce pays, l’armée française étant encore là pour faire le travail, tout comme les Gi’s américains pour faire le « job ».
Que le FPI sache que le désir de la France est de voir disparaître toute opposition en Afrique et surtout le parti de Laurent Gbagbo afin de pouvoir continuer à piller allègrement les richesses ivoiriennes.
Toutes les actions doivent donc avoir pour objet de faire et de vaincre la France néocolonisatrice, les pantins actuels n’étant que des instruments au service de ces voraces impérialistes. Il ne faut donc pas se tromper de cible.

D’autre part, il faut que les responsables actuels du FPI comprennent qu’aucun deal à passer avec la France n’apportera guère la libération de Gbagbo. Il faut s’opposer ouvertement à la France et à ses sbires locaux jusqu’à obtenir une véritable indépendance économique.

Dans tous les cas et pour conclure, les conditions actuelles étant ce qu’elles sont, il faut sans complexes refuser de pactiser avec ce pouvoir dictatorial des affairistes barbares. Si Gbagbo, l’enfant des élections, a refusé d’aller aux élections sous Bédié dans des conditions beaucoup moins dramatiques, l’environnement actuel commande purement et simplement de boycotter toutes les actions tendant à organiser et imposer des élections non démocratiques.

NANWOULET G. Simone


Info en temps réel & Utile 7J/7
Jeudi 2 Octobre 2014
Vu (s) 951 fois



1.Posté par Andy le 02/10/2014 12:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Belle analyse

2.Posté par kandia le 02/10/2014 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
que cette france sache qu'elle n'est pas maline ou intélligente que le fpi y compris nous ivoiriens.

3.Posté par RENAISSANCE le 02/10/2014 18:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soyons serein car la fin est proche et le christ seigneur accomplira son oeuvre.

4.Posté par Zabahï le 02/10/2014 21:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Belle analyse;et je pense que Affi devrait démissionner car on a vu son dos dans les eaux troubles que Hollande lui a servies.On ne triche pas avec le FPI de Gbagbo.Affi a mordu a l''hameçon d''Hollande et il a été désavoué par ses camarades.Triste..!

5.Posté par toblo titi le 06/10/2014 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je veux bien mais on fait quoi pour libérer Gbagbo et les autres? On reste les bras croisés et on attend? A la suite des belles analyses, proposez une autre ligne active!!!!!!!!!! Il faut agir!!!!!!!

6.Posté par roro le 31/10/2014 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vraiment on va pas tjr rester
comme ça il faut agir comme les burkinabé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Tribune Ivoirienne | Débat / Reflexion | Blog Marc Micael | Tribune Libre | G.Mboumba | Farid Mnebhi | Blog Mondelibre




Bien Vivre en Bonne Santé



Les Articles les plus lus

Côte d'Ivoire : Étudiantes le jour, prostituées la nuit

0 Commentaire - 11/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mauvaise nouvelle pour ceux qui se rasent les poils pubiens

1 Commentaire - 08/07/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Le stealthing, pratique sexuelle risquée qui se multiplie

0 Commentaire - 30/04/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Aidez-moi, je suis devenue la maîtresse de mon mari

0 Commentaire - 18/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Si vous avez du wifi à la maison ou au travail, lisez ceci !

0 Commentaire - 13/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7


Incroyable !