Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Abobo en pleines funérailles : Des ‘‘microbes’’ attaquent et font 7 blessés

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Samedi 7 Février 2015 à 10:31 | Lu 1370 fois



Tristesse et colère. Pas assez de mots pour décrire l’ampleur des dégats causés par les ‘’microbes’’ d’Abobo, lors des funérailles, le week-end dernier, de la vieille Clarice N’Gbakré, une octogénaire résidente d’Abobo-Plaque, décédée le jeudi 29 janvier.

En effet, le vendredi 30 janvier 2015, aux environs de 2h du matin, en pleine veillée funèbre, des voyous, connus sous l’appellation de ‘‘microbes’’, ont fait irruption sur les lieux et attaqué à la machette parents et amis venus pleurer leur mort. C’était à Abobo-centre, à quelques encablures du centre culturel.
Ce fut le sauve-qui-peut! Surpris et pris de panique, femmes, enfants, vieillards et jeunes ont pris leurs jambes à leur cou pour se mettre à l’abri. Malheureusement dans cette débandade, 7 personnes se sont blessées et plusieurs objets précieux ont été emportés.

Pendant une trentaine de minutes, ces malfrats dont l’âge varie entre 9 et 13 ans, venus de nulle part, ont eu le malin plaisir de semer la terreur et arracher bijoux, argent, sacà- main et portable. Arthur Monnè, une des victimes très en colère contre cette recrudescence de la violence juvénile, n’a pas pu contenir son amertume.

«Nous étions plongés dans des chants de prière à l’honneur de la vieille lorsque ces gamins, qui n’ont aucun scrupule, s’en sont pris à nous. Ils m’ont volé plus de 80.000 Fcfa et sont partis avec mes deux téléphones portables. Quel est le sens de cette vie?! Ces voyous n’ont-ils pas de parents pour les éduquer?
Nous en avons marre de ces jeunes délinquants. Les autorités policières doivent prendre leurs responsabilités pour enrayer ce fléau qui gangrène la société et surtout la commune d’Abobo. Où est passé le maire dans tout ça?...», a crié haro sur cette délinquance Arthur Monnè, petit-fils de la défunte. Ces ‘‘microbes’’ commettent parfois des meurtres d’une extrême cruauté en public.

Le Sursaut

Afrik53.com : Infos 7J/7
Samedi 7 Février 2015
Vu (s) 1370 fois



1.Posté par KOBIEWOO le 09/02/2015 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma compassion à tous les victimes de cette barbarie instaurée par le régime en place. C'est ça aussi le prix à payer lorsque des amateurs font leur apparition sur la scène politique soutenue par une communauté internationale elle-même plus que voyou, en quête de richesses tout azimut. Oui c'est de ça qu'il s'agit. Ils les ont armer pour conquérir le pouvoir, larguant des armes dans la commune d'Abobo, qu'ils qualifiaient pompeusement "fief du RDR" et voilà plus de 5 ans après, ils sont en butte à une recrudescence de la violence dans cette commune tant meurtrie et qui s'est même étendue à d'autres espaces. Comme quoi, population faite attention. C'est malheureux de rappeler tous ces crimes et sacrilèges perpétrés par le camp au pouvoir dans mon pays aujourd'hui. Mais vous devez comprendre que le chien qui s'est toujours servi de gueule pour manger ne le fera jamais avec sa main. et c'est dans la même optique que s'inscrivent toutes ces tueries d'enfants que les autorités continuent de qualifier de rumeurs pour mieux nous asserner le coup fatal.
Le phénomène " microbes " que les autorités ont promis d'enrayer depuis belles lurettes et qui continuent de s'amplifier n'est que la face visibles des nombreux maux qui minent notre société où encense le partisan du moindre effort, on glorifie le criminel, on promeut les derniers et on écrase les valeureux. C'est ça qui est la vérité. Un témoignage " je reçois sur mon téléphone régulièrement des messages m'invitant à envoyer les dossiers de mes protégés pour leur embauche à la douane, aux impôts, etc.". Quel est cette nouvelle pratique en vogue depuis l'avènement ce camp au pouvoir. Les marchés sont attribués aux entreprises dirigées par les personnes dont les noms ont une connotation nordique. En CI seule les Dioula et baoulé ont fait de hautes études et occupent aujourd'hui les postes de responsabilités.
Regardez les travaux de bitumages des voies réalisés dans le quartier de Bonomin et vous comprendrez quelque chose. Des ronds points exécutés sans le moindre professionnalisme. Je vous invite y circuler pour l'apprécier vous même. Des protections de talus qui tombent à peine réaliser. Vraiment si c'est l'émergence, moi je suis désolé. Ces factures laissées à plusieurs générations et dont les travaux n'ont aucune durabilité dans le temps et l'espace ne sont de l'escroquerie institutionnalisée. Cela ne doit surprendre personne lors que l'on connait les pratique de ce burkinabé aujourd'hui qui est au pouvoir. L'expression Ouattara vend et rachète des années 1990 lors qu'il a été imposé comme premier ministre de FHB est très révélateur.
Une fois encore sincère compassion et surtout vigilance. YAKO

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements










Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !