Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

ALPHONSE DOUATI «Ouattara avait déjà prédit les condamnations»

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Lundi 16 Mars 2015 à 10:43 | Lu 1236 fois



Après les condamnations par la Cour d’Assises d’Abidjan des dirigeants du FPI, le lundi 9 mars 2015, Alphonse Douati, le Secrétaire général dudit parti a répondu aux questions de Rfi. Interview.

Bonjour Alphonse Douati. La Cour d’Assises d’Abidjan vient de condamner votre chef politique, Aboudrahamane Sangaré, à 5 ans de prison ferme, quelle est votre première réaction en apprenant ce jugement ?

La première réaction, c’est de soutenir moralement notre chef et de le soutenir aussi dans la procédure judiciaire créée. Pour le reste, nous pensons que la condamnation d’Aboudrahamane Sangaré et de celle des membres de la famille Gbagbo (Simone et Michel), relève plus d'une action politique contre le Président Laurent Gbagbo et de ses amis. Mais en même temps, nous nous étonnons que le président du parti à l'époque des faits, soit bénéficiaire d'un sursis, là où les autres écopent de lourdes peines...Nous laissons tout à l'appréciation de l'histoire et des Ivoiriens.

Vous parlez de M.Pascal Affi N’guessan ?

Oui. Que le tribunal l’ait disculpé, nous ne sommes pas contre la liberté de quelqu’un, mais nous nous interrogeons sur un certain nombre d’analyses que nous laissons à l’appréciation de l’histoire et des Ivoiriens.
Il n’a pas été disculpé, il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis.
Mais Mme, nous ne sommes pas contre cette condamnation avec sursis. Seulement nous faisons des analyses comparatives et nous constatons que président du parti à l’époque des faits, bénéficie d’un sursis quand les autres sont condamnés à de très lourdes peines de prison.

Quel est l’objectif politique dont vous parlez ?

Aboudrahamane Sangaré est l’ami intime du Président Laurent Gbagbo. C’est avant tout, un procès de l’amitié politique entre Sangaré et Laurent Gbagbo. La question que nous nous posons est de savoir : dans une Côte d’Ivoire qu’on veut réconcilier, qu’on appelle une Côte d’Ivoire de non impunité, avec un tel verdict, quel sera alors l’avenir de cette réconciliation ?

Vous pensez notamment à la présidentielle du mois d’octobre ?

Ecoutez, si la présidentielle du mois d’octobre doit se faire avec une partie de la population qui ne se reconnaît pas dans ce procès et que c’est une autre partie de la population qui est considérée comme la partie la plus propre, nous allons à des élections avec une partie salle et une partie propre. Nous ne croyons pas du tout, que cela soit une opération qui garantisse l’apaisement nécessaire pour des élections justes.

Est-ce que vous allez vous pourvoir en cassation pour M. Sangaré ?

Nous allons demander à M. Sangaré de se pourvoir en cassation. Mais il est évident que la décision première lui revient. Toutefois de notre point de vue, dans la mesure où une possibilité juridique lui est offerte, nous pensons que dans toute procédure, il faut allez jusqu’au bout.
Il n’est pas en détention pour le moment.
Nous n’avons pas de preuve qu’un mandat de dépôt a été délivré contre lui. Nous n’avons pas la preuve que le juge d’application des peines ait pris une telle mesure. C’est émouvant de le voir en liberté.

Vous avez récemment désigné M. Sangaré, président du Fpi, s’il est en prison, comment va-t-il diriger le parti ?

Mais nous n’en sommes pas encore là, donc n’allons pas plus vite que la République. Le Front populaire ivoirien dispose dans ses textes fondamentaux, d’un ensemble de mécanismes qui permettent de gérer toutes les questions liées à l’absence d’un président, lorsqu’il n’est pas en place.

Espérez-vous une grâce présidentielle d’Alassane Ouattara ?

Le problème de la grâce présidentielle n’est pas notre problème !Notre problème aurait été un procès équitable dans tous les cas. Mais notre inquiétude est que M.Alassane Ouattara avait prédit que les gens bénéficieraient de la grâce présidentielle. Ce qui nous laisse perplexe ! Il semblait déjà dire que les gens seront condamnés.

Dans ce procès qui vient de se terminer, la victime, c’était l’Etat. Est-ce que vous souhaiteriez un procès en Côte d’Ivoire, cette fois sur les crimes commis contre les civils pendant la crise postélectorale
?

En matière de justice, ce qui est important, c’est l’équité. Notre problème aujourd’hui, c’est d’assurer l’équité. Personne ne peut croire qu’il n’y a que les partisans de Laurent Gbagbo qui sont susceptibles d’avoir commis des crimes.
Donc que les membres du camp Ouattara soient mis en cause.
Il n’y a pas de raisons que l’on considère que ceux-là qui sont quand même les premiers à prendre les armes contre la République de la Côte d’Ivoire soient en dehors de toute poursuite judiciaire ! Cela ne fera que donner le sentiment d’une justice partiale !

Pour que les choses soient claires. Au Fpi vous considérez que M.Pascal Affi N’guessan n’est plus le président du Fpi. Vous considérez que M. Aboudrahamane Sangaré est le président du
Fpi et que vous êtes le Secrétaire général.

C’est le Comité central qui est l’organe de décision entre deux Congrès qui a pris cette décision.
Votre priorité, c’est toujours la libération de Laurent Gbagbo.
Personne ne peut faire de la libération de Laurent Gbagbo, une affaire secondaire ! Cela est une priorité. Non seulement pour le Front populaire ivoirien, nous sommes convaincus que la Côte d’Ivoire dans la recherche de la réconciliation a besoin de tous ses fils. Notre leader étant Laurent Gbagbo, sa présence en Côte d’Ivoire, est plus que jamais nécessaire. Il faut que tout le monde se retrouve en Côte d‘Ivoire.
(Source : Rfi)

Afrik53.com : Infos 7J/7
Lundi 16 Mars 2015
Vu (s) 1236 fois


Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !