Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

A propos du transfèrement de sa cliente à Odienné-Me Habiba Touré, avocate de Simone Gbagbo, réagit : « Ce n’est pas vrai, Mme Gbagbo n’a rien demandé »

le Lundi 13 Mai 2013 à 23:33 | Lu 882 fois



A propos du transfèrement de sa cliente à Odienné-Me Habiba Touré, avocate de Simone Gbagbo, réagit : « Ce n’est pas vrai, Mme Gbagbo n’a rien demandé »
« ça ne tient pas la route d’affirmer comme l’a fait le ministre de la Justice, Gnénéma Coulibaly, que Mme Simone Gbagbo a demandé à être transférée à Odienné. Ce n’est pas vrai. Elle n’a rien demandé. Les informations crédibles que nous avons reçues sur place à la Polyclinique La Pisam sont formelles. Mme Gbagbo a été l’objet d’un traitement inhumain et dégradant lors de ce transfèrement forcé. Elle n’avait pour seul vêtement que la blouse de malade. Elle était démunie de tout. Or, une blouse de malade est tout sauf un vêtement de voyage car loin d’assurer la couverture de tout le corps. Le transfert de Mme Gbagbo, mère de famille et grand-mère, dans une simple blouse qui n’assure pas le respect de son intimité est parfaitement scandaleux et indigne.

Ma cliente était, par ailleurs, sous anesthésie. Il n’y a pas eu de réveil post-opératoire sous le contrôle des médecins. Son visage a été camouflé, et elle a été sortie de l'Hôpital contre l'avis des médecins, par des hommes en armes qui l’ont transportée vers l’aéroport d’Abidjan». Me Habiba Touré, avocate au barreau de Paris (France) et un des membres du Conseil de Simone Gbagbo, réagissait ainsi hier au téléphone aux propos tenus par le ministre ivoirien de la Justice, Gnénéma Coulibaly, relativement au transfèrement forcé de Mme Gbagbo à Odienné.

En effet, M. Coulibaly a soutenu, dans l’édition du 11 mai 2013 du quotidien Le Patriote, que Simone Gbagbo a été ramenée à Odienné parce qu’elle l’a demandé. «Ce sont des histoires que les gens racontent. C’est archi-faux et c’est de l’intoxication. Simone Gbagbo est venue à Abidjan, à sa propre demande, pour un bilan de santé. Pendant quelques jours, les médecins se sont penchés sur son état de santé. Une fois cela fait, c’est elle-même, satisfaite, qui a demandé à retourner d’où elle est venue. Elle a donc été reconduite à Odienné. Tout simplement», a affirmé le ministre de la Justice du régime Ouattara.

Des propos qui sont totalement aux antipodes de la vérité, précise Me Habiba Touré. Pour qui, l’opération de transfèrement forcé de Mme Gbagbo a été menée de bout en bout par le ministre Gnénéma Coulibaly, le directeur de l’administration pénitentiaire et le commissaire Kouyaté, commandant du CCDO. « Ni le parquet général, ni les juges n’en étaient informés. Encore moins, nous, les avocats de Mme Gbagbo. D’ailleurs, depuis le mercredi 8 mai dernier, jour du transfèrement brutal, nous sommes interdits de visite à Simone et Michel Gbagbo. Un de mes confrères a même été éconduit à la Pisam, mercredi dernier, dans la matinée alors qu’il voulait rencontrer notre cliente. Nous sommes aussi inquiets pour Michel Gbagbo qui pourrait subir la même brutalité que Mme Gbagbo ».

Sur la question de l’interdiction de visites à Simone et Michel Gbagbo, Me Habiba Touré s’est voulue précise : « le directeur de l’administration pénitentiaire l’a clairement dit à mon confrère à Abidjan : c’est le ministre de la Justice qui a donné l’ordre d’interdire toute visite à Simone et Michel Gbagbo. Nous avions pensé au départ qu’il s’agissait d’une interdiction de communiqué. Dans ce cas, l’article 113 du code de procédure pénal ivoirien règle la question puisqu’il dit que cette interdiction n’est pas opposable à l’avocat. Mais on s’est rendu compte que cette interdiction ne repose sur rien de légal ».
Le conseil de Simone et Michel Gbagbo a adressé, depuis mercredi, deux courriers au procureur général sur l’impossibilité pour les avocats de voir leurs clients et le transfèrement forcé de Mme Gbagbo. Jusqu’à ce jour, les avocats n’ont reçu aucune réponse.

« Où se trouve notre cliente ? Est-ce à Odienné ? Que les autorités ivoiriennes nous le disent officiellement. Ce que nous savons, c’est que Mme Gbagbo était à la Pisam où elle devrait subir une fibroscopie. A jeun, elle était sous anesthésie. Et l’anesthésie de ce type dure au minimum 2h. Elle était donc endormie sur son lit d’hôpital quand des hommes en armes lui ont bandé la tête et l’ont conduite dans un véhicule banalisé en direction de l’aéroport. Ce sont les secousses qui l’ont réveillée sans qu'elle ne sache où elle se trouvait.

Complètement affaiblie, elle a du se débattre pour dégager un peu son visage des bandeaux qui le camouflaient. A la Pisam, tout le monde était choqué. Même au GATL à l’aéroport. Elle aurait pu perdre la vie au cours de ce transfèrement forcé. Mme Gbagbo n’a donc pas demandé à être ramenée à Odienné. Puisqu’après la fibroscopie, le dentiste devait venir la consulter ». Arrêtée depuis, le 11 avril 2011, lors du renversement de son époux, Laurent Gbagbo, Mme Simone Gbagbo est prisonnière du régime Ouattara détenue au secret à Odienné, nord-ouest du pays.


Didier Depry didierdepri@yahoo.fr

Lundi 13 Mai 2013
Vu (s) 882 fois



1.Posté par WALACE le 14/05/2013 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Me Touré
tu dois la vie sauve grâce à ton soutient à cette sorcière de SIMONE sinon qu'il y a eu des touré qui n'ont pas eu cette chance de vivre en côte d'ivoire pendant les 10 ans de calvaires du pouvoir de son Mari SATAN GBAGBO tout simplement elles se nommaient Touré
alors tu peux défendre ta cliente comme tu veux , mais sache que pour rien au monde le peuple ivoirien n'est pas prêt à la pardonner , elle mérite une pendaison publique pour essuyer nos larmes

2.Posté par Tchedjougou OUATTARA le 14/05/2013 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi, un imbécile comme ça, as-tu des larmes dans tes yeux ? Tu parles ! Vous mettez la vie de nous tous, ressortissants du nord en danger. On ne vous a pas encore tués et vous criez mais ce que vous ne réservez d'ici quelques années sera tellement terrible que je ne sais pas si tu ne vas pas changer ton nom.

Après ce que Dramane est en train de faire avec nos régions où ils gardent les cadres ivoiriens.
Après ce que ce mossi est en train de faire en notre nom, toi minable Walace, vis longtemps pour voir ce que tous les ivoiriens nous montrerons, nous gens du nord. A part les burkinabè, les maliens, les guinéens et les sénégalais, qui nous arrachera des mains des gouro, des attié, des abbey, des wê, des bété, des kroumen, des dida, des adjoukrou, des abidji, des agni, et même des baoulé qui ont commencé à prendre du recul vis-à-vis de nous ? Babieh Walace, qui nous arrachera des mains de tous ces ivoiriens avec ce que vous êtes en train de faire ?

Nous sommes aujourd'hui minoritaires ressortissants du nord à dire : " attention, chers frères et sœurs, aujourd'hui n'est pas demain. Dramane n'est pas ivoirien. Il va se volatiliser comme il est venu. Nous seront livrés aux autres ivoiriens..". Mais nos frères et sœurs du nord, croient comme ce Walace que tout est terminé.

Regardons, on verra qui dit la vérité.

TOUT PRES N'EST PAS LOIN...

3.Posté par DE Dieu Shaloma le 14/05/2013 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
tout porte à croire que les ivoiriens sont aussi méchants pour répondre à tout le mal que les frères du nord, ensorcelés par les mystiques de francs-maçons, allons rendre le mal par le mal. Erreur, DIEU ne nous en donnera pas le temps afin d'exercer lui-même notre vengeance. Si DIEU fait notre palabre, nous n'avons pas à enlever nos habits pour transpirer. Qui tirera ces cruels des mains de DIEU? Alors que si nous nous vengeons, la soi-disant "communauté international cherchera des hommes et des femmes à juger.
C'est dans le calme et le silence que DIEU agit.
D'ailleurs pourquoi, le superman n'a -t-il pas de solution que de se promener pour que des pays cotisent pour soutenir sa politique. Rien ne leur réussit.
Silence, DIEU travail.

4.Posté par WALACE le 14/05/2013 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le soi disant tchedjougou ouattara
tu peux dire ce que tu penses , on vous attends sur chaque périmètre du territoire ivoirien pour le dernier round
qui t' a dit que Bété est plus ivoirien que Dioula ????????? si oui en quoi cela se justifie?
Du n'importe quoi

5.Posté par Fatim le 14/05/2013 16:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Animal du poste 4 babieh walace, je ne te permets pas, tu parles pas a mon colonel de la sorte!
Dommage! Tu n as pas tous tes boulons.,. Ce qui explique ton attutide!!!

6.Posté par aimecif le 14/05/2013 16:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Tchedjougou OUATTARA,
J'espère que mon poste passera pour une fois. Je comprends ta préoccupation qui légitime, mais la balle est dans votre camp (vous nos parents du nord). Oui c'est à vous de vous démarquer de tout ces maliens, burkinabés, nigériens, guinéens et autres. Car vous vous êtes laissé phagocyter par eux et vous avez fait d'eux ce qu'ils sont aujourd'hui. il n'est pas encore tard pour vous démarquer du concept du Dioula. En Cote d'Ivoire nos parents du nord sont des: senoufo, tagbana, koulango, mahouka etc. Par cupidité vos fils intellectuels qui devaient éclairer ceux d'entre vous illettrés ont pactisé avec l'homme étrange et étranger qui s'est servi d'eux pour se faire une place au soleil de la CI. Si on fait une étude dans les nombreux dioulabougous et autres dioulakros que comptent les autres villes de la CI, tu verras que rare sont les senoufo, tagbana, koulango, mahouka etc qui y habitent. Pour te dire qu'au moment que Dieu décidera, on saura distinguer nos frères du nord même si ce sont des traites des hommes étranges et étrangers.
Comme je le dis, la balle est dans votre camp...
Je ne me donnerai pas le mal pour répondre à un certain Walace pour ces idioties et élucubrations. Tout ce que je vous demande vous fils et filles dignes de cette Nation Ivoirienne c'est de rester en éveil, de continuer de prier et croire en la libération de notre pays. Notre ennemi ce n'est pas DAO car il est déjà vaincu, ce ne sont pas les fils indignes du nord (Soro et consort), ils ont déjà leur récompense. Notre ennemi c'est la france d'hier, d'aujourd'hui et peu être de demain... Alors armons nous de courage, de fierté, oui soyons patriote et battons nous par tous les moyens pour ce qui fait de nous des ivoiriens.
Merci

7.Posté par souscek le 14/05/2013 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers Amis de la résistance,

Il n'y a pas de problème avec le nord, watt à rat n'est pas n'est pas Ivoirien et encore moins du nord ! Pourquoi c'est au nord qu'il y a eu le plus de violence, pourquoi ont ils refusé de désarmer au nord puisqu'ils étaient dans leur fief, non, cela fait partie des "arnaques intellectuels", moi qui vous parle suis sénoufo et je sais de quoi je parle quand je dis que watt à rat n'est pas du nord !

8.Posté par Yuotam le 14/05/2013 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dieu a horreur de 2 choses l' INGRATITUDE, et l' INCREDULITE, le mossi drame des éburnéens et sa pute JUIVE, sont des INGRATS envers le peuple de CÔTE D'IVOIRE, qui leur tout donné et en retour ils nous envoies des embargos sur les médicaments crime contre l'humanité, ils nous imposent la fermeture des banques SIONISTES, empêchant le commun des mortel d’accéder à son avoir, ils nous imposent des Missiles démon-cratiques, ils nous imposent des fils de putes de la sous région pour violer, assassiner, torturer, électrocuter, et noyer d'innocentes personnes dans des barriques d'eau de lagune ébrié.

Ce sont aussi des INCREDULES, ils manquent de foi en eux et au peuple de CÔTE D’IVOIRE, et c’est dans ça que DIEU va les perdent.

Quand à ce WALACE, c’est un imposteur d’Apatride que le Mossi Dawa distribue des faux certificats de nationalité IVOIRIENNE, car à la libération ce WALACE va tellement courir que dans élan il va dépasser le BURKINA, pour se jeter dans les bras d’AQMI.

Coucou à toute la RP au colonel TCHEDJOUKOU OUATTARA, a mon CEMA N’DA HERMANN, à FATIM, souscek.

9.Posté par nea le 14/05/2013 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Frère TCHEDJOUKOU ne t'en fait de soucis , au dernier jour du jugement on saura faire la diférence entre les mauvaises herbes et la bonne graine et c'est en ce moment précis on verra qui avait fait quoi ....... Courage vaillant guerrier ;tout près n'est pas loin . Coucou à toutes les amazones et les guerriers de la RP sans oublier le métronome H M

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !