Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

A la Une de la presse Afrique : la Côte d’ivoire sous le choc

le Vendredi 17 Août 2012 à 11:40 | Lu 1876 fois



A la Une de la presse Afrique : la Côte d’ivoire sous le choc
Par Norbert Navarro

Après Yopougon-Niangon, après le camp militaire d’Akouédo, ou encore plusieurs positions sécuritaires proches de Toulepleu, dans l’ouest du pays, c’est à la ville de Dabou, près d’Abidjan, que des assaillants non-identifiés ont mené la dernière en date d’une série d’attaques à main armée qui ont secoué la Côte d’Ivoire ces deux dernières semaines.

Et ce matin, le journal Nord-Sud propose à ses lecteurs la projection du « film de l’attaque » de Dabou. Sur son écran de papier, le quotidien présenté comme proche du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, dépeint une ville « sans âme, des populations encore sous le choc, presqu'invisibles (sic). (…) Les signes de la folle nuit vécue par ses habitants sont perceptibles depuis le corridor, remarque Nord-Sud : Carcasse de moto calcinée, hangars réduits en cendres desquels s’élèvent (sic) encore une petite fumée, c’est le constat fait au barrage des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire, en alerte maximale. Armes au poing, ils arrêtent tous les véhicules qui rentrent et sortent de Dabou et, procèdent au contrôle des pièces d’identité des passagers. "Descendez et montrez vos papiers, c’est gâté à Dabou !", se plaît à lancer un (militaire) Frci, l’air grave », relate donc Nord-Sud.

C’est « gâté » ? A en croire la Une du journal Le Patriote, ce sont des « coups de feu » qui ont été entendus à Dabou. Le quotidien proche du Rassemblement des républicains, le parti du président Alassane Ouattara, affirme que « le commando pro-Gbagbo s’est encore signalé ».

Mais à en croire le quotidien gouvernemental Fraternité Matin, plus que de simples « coups de feu », c’est carrément « Dabou (qui a été) attaquée, hier ».

Même titre à la Une du journal proche de l’ex-président Laurent Gbagbo Notre Voie et du quotidien indépendant Soir Info : « Dabou attaquée, hier » (Notre Voie ajoutant que Jacqueville, toute proche, a également été ciblée).

Quand à L’intelligent d’Abidjan, il a fait les comptes : « 10 attaques en 2 semaines ».

Côte d’Ivoire : guérilla urbaine

Le Patriote est catégorique. Le journal évoque une « guérilla urbaine qui a déjà commencé ». Et il annonce la couleur. « Nos sources sont formelles, écrit-il. La fameuse guerre de 77 jours ne sera pas un conflit armé conventionnel. Ce sera une guerre d’harcèlement permanent. Durant la période choisie par ces apprentis terroristes, à savoir d’août à octobre, nos sources disent que les attaques seront quasi-quotidiennes », croit savoir Le Patriote.

« Ca devient extrêmement préoccupant (…) On dirait en 2002 », estime L’Eléphant déchaîné, qui harangue, ce matin, le président ivoirien Ouattara. « Président, revenez au pays, ça ne va pas ! ». Dans son style fleuri, le journal égrène en Une ce qu’il considère comme les pommes de discorde en Côte d’Ivoire : « La sécurité, ça ne va pas ! La réconciliation, ça ne va pas ! Le désarmement, ça ne va pas ! La justice, ça ne va pas ! La vie, ça ne va plus ! ».

Déchaîné, L’Eléphant du même nom l’est vraiment, quand il explique en toutes lettres pourquoi, selon lui, le chef de l’Etat devrait rentrer : « les problèmes qui se posent aujourd’hui au pays sont innombrables et le chef de l’Etat devrait sérieusement penser à marquer un temps d’arrêt dans ses voyages pour s’atteler véritablement à les résoudre en posant des actes extrêmement forts. Car, courir à l’extérieur comme il le fait depuis des mois derrière les investisseurs est certes une démarche louable mais, aucun investisseur ne viendra risquer le moindre franc CFA dans un pays où il y a autant de problèmes non résolus », martèle L’Eléphant déchaîné.

Côte d’Ivoire : commando mystère

« La psychose se généralise désormais aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays, enchérit Le Nouveau Courrier. Les autorités ivoiriennes certainement prises de court par cette énième attaque se sont murées dans un silence, évitant les déclarations spectacles des premiers jours ».

Et le quotidien proche de l’ex-président Laurent Gbagbo interpelle le ministre de l’intérieur : « Mais où est donc passé Hamed Bakayoko ? ». Pour Le Nouveau Courrier, le ministre de l’Intérieur, qui avait accusé les pro-Gbagbo après l’attaque du camp d’Akouédo le 6 août dernier, « semble revenir à la raison pour appréhender la gravité de la menace qui guette le régime de son mentor, estime Le Nouveau Courrier. Et ce n’est pas fortuit quand il accourt vers Guillaume Soro qui a conduit les rênes de l’ex-rébellion dans le maquis afin que celui-ci reprenne les choses là où il les avait laissées », ajoute le quotidien.

A noter enfin que Le Nouveau Courrier publie par ailleurs un communiqué circulant depuis hier sur internet et qui est signé d’un groupe, à ce jour inconnu, revendiquant ces attaques. « Le commando mystérieux révèle ses objectifs », lance le journal. En fait d’objectifs (au pluriel), le mystérieux « commando », à travers ce document, est sensé s’en être fixé surtout un : « le départ du pouvoir de l’actuel chef de l’Etat », précise Le Nouveau Courrier. Lequel, toutefois, n’entend pas vouloir « endosser ses revendications ». Mais en publiant ce document, le quotidien souligne que son but est « d’informer les Ivoiriens et de susciter un débat ».


Vendredi 17 Août 2012
Vu (s) 1876 fois



1.Posté par Hermann N'da le 17/08/2012 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y a pas de débat. DRAMANE doit démissionner sans tarder. SINON. Je dis bien SINON....

2.Posté par IGNACIO le 17/08/2012 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CE MOSSI CHERCHE A FUIR C'EST POURQUOI IL SE PROMENE EN FRANCE DEPUIS HIER.MAIS IL SERA ATTRAPé

3.Posté par labilam le 17/08/2012 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ignacio,j'ai vu tes interventions passes en meme temps j'ai realise qui tu es.ma mere et mon pere son marie legalement.je suis vraiment desole de savoir que tu es un enfant de table de machoirons.Comprends donc par la que c'est ta maman qui est pute.Si tu passes ton temps dans les cybers pour lancer de ces paroles devergondes aux gens,je trouve que cela n'est pas bien.Desormais,tu diras a ta putain de mere qu'apres son commerce sexuel qu'elle aille t'acheter un ordinateur pour que tu puisses apprendre a savoir parler aux gens.

4.Posté par cool le 17/08/2012 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
labilam je pense que ignacio a raison c'est quel presi qui voyage comme ça?ou toi aussi tu es dioula d'agboville? arrête d'insulté la maman de ton camarade regarde les problèmes en face ça ne va pas

5.Posté par TCHEDJOUGOU OUATTARA le 17/08/2012 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Labilam, nous n'avions rien à cirer avec le mariage de tes parents. Les problèmes de la C.I n'ont rien à cirer avec le fameux mariage de tes parents. Nous te prions donc de ne plus revenir parler du mariage de tes fameux parents si tu n'as rien à dire. tous ceux qui sont sur cette toile ont des parents mariés s'ils ne le sont pas eux-mêmes.

C'est un seul Monsieur qui refuse d'accepter ceux que l'Eternel lui a donné comme parents qui est le problème des ivoiriens. Si tu parles de lui comme un enfant né des tables de mâchoirons, tu pourras être écouté. C'est Ouattara seul qui dit qu la pauvre Nabintou Ouattara de Sindou ( Banfora) n'est pas sa mère au profit de l'ivoirienne Nabintou Ciss d'Odienné qui semble visiblement né d'un commerce adultérin dans la mesure où nul, même pas lui-même, ne sait qui est sa mère. Son père, Dramane Ouattara, il vient de le renier tout récemment par Rapäel Lakpé interposé. Il exclut de son nom Dramane pour ne s'appeler désormais que Alassane Ouattara. Tous ceux qui incluront le nom Dramane de son père dans son identité seront passibles de la peine de mort. Donc, sa mère s'est doigtée. Dès lors, si elle n'est pas une pute, elle est une lesbienne. Son pays, le Burkina, ton Ouattara Dramane n'en veut pas. C'est de telle personne qu'on appelle "' Prostitué". Il ne faut pas en chercher ailleurs.

Les élèves et étudiants de Ouattara en module " Comment rendre un pays ingouvernable" sont en train de mettre magistralement en application ce qu'ils ont reçu de lui. Malheureusement, le " Maître" Ouattara Dramane se sent mieux sous d'autres cieux. Un tel individu ne peut être le fruit que d'un commerce incestueux, d'un viol collectif dont sa mère que Dieu seul connaît quelque part a vraissemblement été victime.

Pourquoi veux-tu que ce soit Ignacio qui soit né d'un commerce incestueux parce que tes parents seraient mariés légalement. On s'en fout du mariage légal de tes parents enfoirés. Nos parents sont mariés. Nous avons des cargaisons d'ordi. Ne viens plus parler de la minable vie de tes parents enfoirés ici.

6.Posté par Hermann N'da le 17/08/2012 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LABILAM

Laisse-moi rire donc un peu.Tu n'as même pas de village et c'est toi qui nous raconte le soit disant mariages de tes idiots d'immigrés que tu appelles parents. Vas te faire foutre FILS D'IMMIGRÉS.

CAMARADE IGNACIO
Ne t'occupe pas de ce maudit et bâtard de LABILAM.. Nous allons mettre ce voleur de nationalité à sa place.

Ce LABILAM. doit commencer à faire tes bagages pour retourner dans son sale pays misérable et poussiéreux dont il a honte .
TU OUBLIES QUE TU AS ÉTÉ LE PREMIER A PROF2RER DES INJURES? APATRIDE!

7.Posté par labilam le 17/08/2012 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

8.Posté par labilam le 17/08/2012 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est preferable d'etre un immigre libre d'expression et de mouvement que d'etre un nationaliste rat.fils de pute tu mouras de chagrin dans ton trou.

9.Posté par labilam le 17/08/2012 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hermann N'da,sache que je suis et vis actuellement miux dans mon village ou je me sens libre et heureux.Si il ya un voleur de nationalite,c'est plutot toi.Etant donne que tu n'a pas de village,tu croupis dans les trous dans l'espoir d'avoir une suite miraculeuse diabolique pour pouvoir avoir une chaise pour poser ton anus au cas contraire,tu mouras surement dans ton trou.

10.Posté par Hermann N'da le 17/08/2012 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LABILAM

Je suis convaincu que d'autres dignes fils de la CI s'apprêtent à te répondre. Mais avant, sache que si tu ne changes pas de mentalité, tu pourrais partager le triste KARMA auquel sont destinés tous les vagabonds et imposteurs de la CEDEAO qui vivent sur notre sol.
Pour ce qui est de notre condition de vie, reste serein. Nous sommes CADRE de l'Administration Publique et nous vivons très bien. Quant à toi, tes idiots d'immigrés de parents doivent continuer de t'éduquer

11.Posté par kouassi lama getaime le 18/08/2012 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
labilam, tu es déjà mort. car les morts de guytrozon de duekoué des ivoiriens t'ont déjà appelé et tu as déjà répondu oui.. Dieu ne laisse jamais tomber celui qui exerce l'hospitalité quand celui qu'on reçoit devient le bourreau de celui qui le reçoit. Comme la mort t'a déjà aveuglé , Donc dis tout ce que tu veux de mal à ceux qui t'ont reçu chez eux quand tu mourrais de faim chez toi. Mais tu n'auras même pas le temps de te rappeler de ces paroles que je te dis aujourd'hui.

12.Posté par @Nichiren le 18/08/2012 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers Frères & Soeurs, laissez cet énergumène à ses masturbations : nous avons des choses plus importantes à faire, et des objectifs plus nobles à atteindre. Qu'avez-vous à répondre à un "djoula d'agboville"

13.Posté par Fatim le 18/08/2012 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nul,nul nul..et tres nul ce gard, ce djoul...

14.Posté par Hermann N'da le 18/08/2012 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALERTE ALERTE ALERTE


CHERS CAMARADES DE LA RÉVOLUTION PERMANENTE, L'HEURE EST TRÈS TRÈS GRAVE


DES CIVILS SONT ACTUELLEMENT ENLEVÉS DANS LEURS DOMICILES ET TRANSFÉRÉS DANS DES CAMPS DE TORTURES FRCI, DANS TOUTES LES VILLES QUI ONT ÉTÉ RÉCEMMENT SECOUÉES PAR DES HOMMES NON IDENTIFIES.

CES CIVILS SONT L'OBJET DE GRAVES TORTURES EN CE MOMENT.

15.Posté par Djimmy Siss le 19/08/2012 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il en a eu pr son compte ce fils de PUTE!!!...Laissez les chers camarades bientôt on entendra plus jamais parler d'eux et le JOUR arrive à grand PART...ILs seront supris comme un VOLEUR qui surprend le maitre de la maison

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !