Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

8ème convention du FPI/ Affi N’guessan : “Prions pour que Ouattara revienne en bonne santé”

le Samedi 22 Février 2014 à 10:40 | Lu 1110 fois



Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan est redescendu sur terre concernant la question de la santé du président de la République, Alassane Ouattara.

En effet, hier à l’ouverture du 8è convention de son parti, le natif de Bongouanou a fait un revirement spectaculaire en demandant à ses militants en particulier et aux Ivoiriens en général, de prier pour le chef de l’Etat afin qu’il retrouve les siens sur les bords de la lagune Ebrié en bonne santé pour continuer son travail inlassable de la restauration de la paix, de la réconciliation nationale et de la reconstruction du pays.

«Je voudrais dire un mot sur l’état de santé du chef de l’Etat, qui suscite ces derniers jours tant de supputations. Il faut comprendre les différentes réactions par rapport aux enjeux de cette situation.

Il y va du dialogue politique, de la réconciliation nationale et de la restauration du pays. La place et le rôle du chef de l’Etat sont d’une extrême importance dans les capacités du pays à poursuivre et à achever son processus de restauration politique, économique et sociale. C’est pour quoi, il faut prier pour le prompt rétablissement et le retour très prochain du chef de l’Etat parmi nous », a-t-il invité.

Tranchant avec ses autres discours où il se réjouissait de la maladie qui a conduit le premier citoyen ivoirien hors du pays. Ce changement de ton où l’ex-prisonnier de Bouna a tourné le dos à l’invective, à l’injure gratuite, à la promotion de la haine et de la violence pour accorder un intérêt particulier à la réconciliation nationale et à la paix n’a pas été du gout de ses militants.

Car, tout au long de son discours, le président du parti bleu n’a pratiquement pas été applaudi. En effet, pour le chef de file de la refondation, le temps est venu pour les hommes politiques ivoiriens de se donner la main afin de donner un élan nouveau à la culture de la paix et de la cohésion. «La grave crise qu’a traversée notre pays interpelle tous les leaders politiques, tous les leaders d’opinions, tous ceux qui ont une responsabilité et une autorité quelconque dans ce pays.

Nous devons donner l’exemple, poser des actes de haute portée symbolique, montrant que le temps de la guerre est passé », a-t-il estimé. C’est pourquoi, le FPI, selon lui, au sortir de son 8è convention extraordinaire, se veut « engagé, fort pour une Côte d’Ivoire solidaire, libre, démocratique et souveraine ».

Il a donc demandé à ses militants d’être mobilisés pour le combat de la libération des prisonniers avec à leur tête l’ancien chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, de la restauration du pays et pour la reconquête du pouvoir d’Etat. Lui emboitant le pas, la présidente de la convention, Agnès Monnet a indiqué que son parti négocie un tournant décisif.

«Les travaux sont d’une importance capitale. Car, ils permettront de faire le bilan de la vie du parti afin de baliser la marche pour les futures batailles », a-t-elle souligné. Avant que les partis invités ne livrent leurs messages de soutien à la vision et au combat du FPI.

Lacina Ouattara

Publié le samedi 22 fevrier 2014 | Le Patriote

Samedi 22 Février 2014
Vu (s) 1110 fois



1.Posté par Excellence le 22/02/2014 10:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ke le chef d''Etat ado revienne en ci sn cher pays en bne santé et dan un bref dlai pr prendr lè règn du pouvw

2.Posté par GBETIAYI GOUZOU le 22/02/2014 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, monsieur le journaliste. Tu ne peux pas comprendre... C'est trop haut pour toi qui est habitué au "il m'arrange je l'épargne, il ne m'arrange pas, je le tue". Toi et les tiens n'ont jamais compris qu'ici, on ne devait être qu'entre adversaires et non entre ennemis... Pour pouvoir tuer de façon massive, vos chefs on traité tout ce qui pouvait les dévoiler et même ce qui n'allait pas dans le même sens qu'eux, de tueurs. Ça leur donnerait toutes les raisons de mieux tuer. Vous alliez jusqu'à brandir comme trophée les nombres de morts que vous faisiez ou faisiez faire... C'est aujourd'hui que vous cherchez les éléments pour convaincre tous ceux qui ont besoin de savoir. Là ou vous étiez si sûrs que vous avez refusé toute discutions, pressés de passez à vos objectifs prioritaires qui sont de tuer massivement , vous avez fabriqué des faits dont il faut aujourd'hui prouver la véracité... Vous ne pouvez pas comprendre que ceux que vous avez attaqués dès la fin de l'année 2000 et que vous traquez jusqu'à aujourd'hui tiennent pareil langage. Pour décourager cette attitude, vous tentez de présenter ces déclarations comme la reconnaissance tardive et finale d'une certaine culpabilité vis à vis de votre leader. Or ici, en ces personnes du prof Mamadou Koulybali et du président AFFI, c'est à des éducateurs, des responsables et des politiciens qui se veulent bons pour leur pays que vous avez affaire. Des leaders qui disent à leur peuple de ne pas céder à la très forte pression de la haine que vous semez mais de s'arrêter et de réfléchir à ce qui pourrait arriver, dans l'état actuel des choses... C'est çà la différence: demander de prier pour celui qui se considère comme ton ennemie. Je pense que la, il choisi le chemin le plus difficile mais qui mène au bon camp. Et le SEIGNEUR nous aidera à prier sincèrement comme M. Affi et la sagesse du DIEU ETERNEL le recommandent.

3.Posté par Hermann nda le 22/02/2014 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que j'aime chez AFFI, c'est son goût très prononcé pour l'ironie, dans un langage "habillé " comme ça se passe dans nos traditions.

Le chiffon de "patriote" a fièrement barré ce matin à sa UNE ce langage "diplomatique" bien de chez nous, sans rien y comprendre. Cela signifie clairement que ces gens-la ne sont pas de chez nous.

Merci AFFI . Dramane c'est fini !

4.Posté par LaRedemption le 22/02/2014 18:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre journaleux. Vous etes vraiment naif pour comprendre que dramane a soit clamse soit en compote. Meme si selon vous il est tire d'affaire, ou sont les preuves ? De toute facon, clamse ou pas, game over pour dramane. Dieu nous garde.

5.Posté par Angoua d'Abolikro le 22/02/2014 18:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci prési Affi pr c langage digne d'1 vrai fils Akan. A vs mr le journaliste du Patriote, grd theoriciens d la charte du nord, ki avez tjrs cru ke Ouatra était 1 super champion(brave-tchè) , celui ki avait menassé d créer la chienlie en Côte d'Ivoire,son pays bien aimé, par ses mots:"je rendrai ce pays ingouvernabe...ou je frapperai ce pouvoir moribond et il tombera...".Il a tellement aimé les ivoirriens k'il a fait tuer o bas mots + d 15.000 personnes depuis 2002 jusk'en 2010. Mais comme il est écrit ke chacun sera recompensé selon ses actions, nous espérons ke le Dieu Eternel est en train de le juger. Soyons dc patient,la sentence va tomber; si c n'est déjà fait! Ke Dieu bénisse la Côte d'Ivoire.

6.Posté par David le 22/02/2014 20:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous les journalistes du patriote vous étes contant parce que Affi a demandé de prier pour OUATTARA. Donc que voulez-vous qu'il dise ? Il fait de la politique. Mais vous ,qu'es-ce que vous faites ? De la fusille-cratie comme dirais l'autre.

7.Posté par SOUSCEK le 24/02/2014 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUAND AVEC VOTRE MAIN VOUS MONTREZ LE CHEMIN A QUELQU'UN, LES ADOS MOUTONS DOZOS REGARDENT VOS DOIGTS, TANDIS QUE NOUS, DIGNES FILS ET FILLES D'EBURNIE REGARDONS LA DIRECTION QUI NOUS EST MONTRÉE. Notre culture se démultiplie en subtilités, qu'il faut pouvoir comprendre ! CELA SUPPOSE QU'ON EST ÉTÉ ÉDUQUÉ, PAS SEULEMENT NOURRI !!

DRAME ÂNE EST FINI, CEUX QUI L'ON FABRIQUE LE DÉPÈCENT DÉJÀ, A COMMENCER PAR LA PUTE MANGEUSE D'HOMME LUI A SERVI DE FEMME !

8.Posté par Yuotam le 24/02/2014 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce scribouillard de le patriote n'a rien compris, à mon avis c'est un clown qui doit sortir des écoles "CORANIQUE" un journaleux en mal de copie, ton MOSSI de derrière BANFORA a eu les couilles arracher par les petits blancs, il est devenu Eunuque cet apatride, même dieu dans sa grande miséricorde ne peut pas laisser un triste individu comme cela en vie.

Il a passé son temps à boire du sang humain avec ces ZOZOS et DOZOS, ces idiots aussi se disent musulmans, quand t’-on a passé le plus clair de son temps à tuer GBANSSAN "pour rien" d'honnêtes citoyens et sa parle d'ALLAH à longueur de journée, même le bon dieu vous a condamné déjà, pauvre type oh honte.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !