L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

2015 : année de tous les défis « Arrêtons de pleurnicher et faisons de la politique »

News en temps réel - Info en temps réel & Utile 7J/7 le Jeudi 1 Janvier 2015 à 16:58 | Lu 383 fois



En ce jour de la Saint Sylvestre, et pendant que nous vivons les dernières heures de l’année 2014, l’honneur est pour moi de souhaiter une bonne et heureuse année 2015 à tous mes proches, à mes amis, à ma famille biologique et politique.

Quelqu’un me disait : « la politique, elle te fera même si tu ne la fais pas ». J’ai voulu comprendre ce que ce bout de phrase cachait. Et voilà que je découvre au cours de ma formation cette autre phrase si concise mais dense : « La politique, c’est avoir des idées pour répondre aux problèmes des populations et pour faire progresser la société ». Voilà qui me réjouit. « Avoir des idées ».

Pour la plupart des gens, la politique se résume à un combat des chefs que l’on tranche de temps à autre ou, à un négligent bulletin de vote. Et après, on s’étonne que le petit peuple se désintéresse de la chose publique. Mais la politique va bien au-delà.

Se lever tôt est déjà un acte politique. Ce que l’on mange est politique : malbouffe industrielle, produits de saison…L’air que l’on respire et l’incinération des déchets par exemple dépendent de décisions politiques. Quand je me déplace, quel est le moyen de transport le plus efficace et le plus cohérent pour la société ? Toutes ces choses relèvent de décisions politiques. Chaque moment de notre vie, chaque décision que nous prenons ou que nous laissons à d’autres le soin de prendre pour nous, sont des actes politiques.
Qu’est-ce qui aura le plus de sens dans mon rapport avec mon pays ?

Dois-je rester dans mon coin derrière mon clavier d’ordinateur pour critiquer, vilipender ou calomnier ceux qui essaient de faire avancer les choses ? Dois-je laisser à d’autres le soin de gérer les affaires collectives? Dois-je me désintéresser de ceux qui pillent les ressources et plongent notre pays dans un endettement insupportable ? Dois-je laisser ce même groupe de personne maintenir nos frères dans les prisons de tortures et en exile ou dans la pauvreté ?

Non ! Nous devons sortir de chez nous, de notre petit confort égoïste et planter allègrement les deux mains dans le gouffre que vit notre pays.

La politique, c’est l’action citoyenne, chaque jour, tout le temps. Aujourd’hui, l’essentiel de la force politique est utilisée à nous convaincre de notre impuissance en tant que citoyen et de la nécessité indépassable de nous soumettre au dictat du régime en place.

Nous pouvons pérorer sans fin sur les qualités et défauts supposés de tel ou tel personnage politique, commenter les paroles de l’un, les écrits de l’autre. Nous pouvons nous extasier ou nous indigner des manœuvres de tout ce petit monde pour approcher notre chaise de la table de discussion. Qu’on soit dans la fonction publique, dans le privé ou qu’on ne travaille pas, se mêler de ce qui nous concerne c’est intervenir dans ce qui nous regarde ! Faire de la politique c’est faire du syndicalisme, faire de la politique c’est militer, faire de la politique c’est de ne pas gober tout ce que l’on nous dit à la télé. Faire de la politique, c’est exister ! ».C’est donc mon choix de faire de la politique, et c’est ce à quoi je me suis engagé pour le restant de ma vie.

La Côte d’Ivoire est belle et je n’ai pas le droit de trahir ma mission afin de léguer aux futures générations un monde meilleur et plus juste. Pour cela, on peut me vilipender, me lapider, me cracher dessus, me vomir, voire m’éliminer, mais on ne peut jamais m’enlever cette conviction : Celle d’avoir des idées pour faire progresser la société, celle d’être convaincu de la renaissance de l’Afrique qui passe par un panafricanisme fort et engagé en vue de l’Unité Africaine.

Avoir des idées, n’est pas forcement se répandre dans la presse, étaler ses compétences ou ses incompétences sur la place publique. C’est aussi respecter les règles de la vie, les principes de l’autre et enfin construire un monde plus meilleur en posant des actes de citoyenneté comme celui que mes camarades et moi avons posé en allant sur le terrain en Côte d’Ivoire pour s’acquérir des réalités de notre pays. Ayons des « idées » et laissons les biceps aux Dozos de M. Ouattara.

Dans notre pays, au moment où j’écris ces mots, tous les voyants sont au vert pour que s’installe une vraie démocratie avec l’avènement d’une alternance au régime de M. Ouattara :
- La chute lamentable de M. Blaise Compaoré, l’hébergeur de la rébellion qui a détruit notre pays.
- La récente révolte des militaires et mercenaires de M. Ouattara réclamant leur soldes.
- La scission du PDCI en deux : le PDCI-RDR qui est pour l’appel de Daoukro et le PDCI-RDA qui est contre cet appel.

- Le RDR lui-même ne mobilise plus avec la grogne de sa base qui se dit laissée-pour-compte. (On se souvient du fiasco de la célébration de l’anniversaire des 20 ans de leur parti au stade de Bouaké)
- Les propres amis de M. Ouattara viennent de lui interdire de modifier la constitution ivoirienne.
Au vu de ces éléments, et pour cette nouvelle année, le CRI-Panafricain appelle à l’union de l’opposition ivoirienne afin de prendre en compte ces voyants et mettre fin aux différentes querelles qui visent à diviser les différentes formations politiques de l’opposition pour que le vrai débat national s’installe :
- Celui de l’éligibilité de M. Ouattara en 2015,
- Celui du départ de M. Youssouf Bakayoko à la tête de la CEI. (Souvenons-nous qu’il n’est pas encore minuit dans notre pays…)
- Celui du retour massif et sécurisé des exilés pour favoriser l’inscription de tous sur les prochaines listes électorales.

- Enfin celui de la réconciliation nationale qui passe nécessairement par la libération du président Laurent Gbagbo, de la première Dame Simone Gbagbo, du ministre Charles Blé Goudé et de tous les prisonniers politiques en Côte d’Ivoire.

Bonne et heureuse année à tous !
Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !
La lutte du CRI-Panafricain continue !
Abel Naki, président fondateur du Cri-panafricain


Info en temps réel & Utile 7J/7
Jeudi 1 Janvier 2015
Vu (s) 383 fois



1.Posté par KOUTOUBOU le 02/01/2015 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ont-ils fait de la POLITIQUE pour chasser Gbagbo du pouvoir? Tous ces prisonniers dits pro-gbagbo qui croupissent dans geôles du pouvoir sans jugement, est-ce cela faire de la politique? Arrêter de pleurnicher pour faire quoi? De la politique? Comme Affi N'guessan? Qui a le culot de traiter Gbagbo de faussaire?
Des mots, rien que des mots !

2.Posté par DEZZ le 02/01/2015 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une idée fait des parties politiques en Afrique est de se faire un fond de commerce pour s'enrichire est dépassé et les créateurs ou fondateurs de mouvement doivent comprendre ç'a ici et maintenant.
Comment pouvez vous croire que la ou des parties structurés, dotés de moyens financiers non pas pu faire tomber le pouvoir en place en Côte d'Ivoire va l'être par votre structure naissante.
Une structure sans assise réelle ni de moyen financier peut elle prospérer dans le marigot politique ivoirien miné par l'arrivisme, l'achat de contience et de promotion clannique ?
Arrètez d'amuser la galerie et de vous moquer des ivoiriens, car si un proverbe dit que celui qui se noie s'accroche à tout ce qu'il trouve à portée de main, un autre dit aussi que qui crache en l'air devra s'attendre à recevoir sur le bout du nez une goutte de salive.
Vous avez la possibilité de vous adresser aux ivoiriens via les médias, les rensablements alors ne leur faite pas miroiter un avenir radieux et democratique mais ayez le courrage de leur dire la vérité afin qu'ils prennent conscience des réalités et d'affrontent leur destin en engageant les actions qui leur semble appropriées et en toute indépendance. Car la democratie a foutu le can en terre Ivoirienne, et vous ne direz pas le contraire si non pourquoi toutes ses marches sur les bords de seine ?
Si votre rôle est de saupoudrer le mensonge et de proclamer un avenir radieux pour endormir les ivoiriens je pense que l'histoire retiendra votre contribution active à cette mise à mort du pays.

Cette technique utilisée pendant la guèrre faite à la Cote d'Ivoire a permis aux envahisseurs d'endormir et porter un coup fatal aux ivoiriens. Les ivoiriens bien informés et mis devant la réalité et le danger s'aura réagir et se defendre.
Ils ont su le faire chaque fois que les leadeurs ont donnés les bonnes informations sur le danger :
Houphouet pour le PDCI
Gbagbo pour le FPI
pour ne citer que ces deux leadeurs politiques.

Blé Goudé pour ne cité un fait recent des leadeurs des jeunes face à la barbarie française.

Le moment est grave et de grâce epargnez nous des discours BOMBONs.

3.Posté par Zabahi Gby le 03/01/2015 00:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hee petit Naki,arrete ta comedie,ce combat que menent Gbagbo,Ble,le FPI et les ivoiriens n''est pas pour les corruptibles comme toi qui cherche a manger.Ton pays la C I n''a aucune souverenete,tout se decide en France,ton pays d''accueil,qu''en penses-tu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Politique | C.I - Société | C.I - Economie | Articles Sponsorisés | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements | Les syndicats / Grève




Bien Vivre en Bonne Santé



Les Articles les plus lus

Voici comment brûler 100 calories sans faire de sport

0 Commentaire - 08/03/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Ma belle sœur me drague``

0 Commentaire - 17/03/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mauvaise nouvelle pour ceux qui se rasent les poils pubiens

0 Commentaire - 08/07/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Côte d'Ivoire : Étudiantes le jour, prostituées la nuit

0 Commentaire - 11/05/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

ALERTE : Si vous dormez avec votre téléphone. Lisez ceci !

0 Commentaire - 12/03/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7

Mine d’or d’Ity : Voici ce que gagne Didier Drogba

0 Commentaire - 24/03/2017 - Info en temps réel & Utile 7J/7


Incroyable !