Média Citoyen Libre
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Média Africain Libre & Infos Utiles
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

11 Avril 2011 - 11 Avril 2014. Il ya trois ans...

L'Afrique en mouvement - Afrik53.com : Infos 7J/7 le Vendredi 11 Avril 2014 à 12:30 | Lu 2051 fois

Opération requin. Le 11 avril à 11 heures, des avions emplissent le ciel ivoirien, un président de la république nègre doit être arrêté pour marquer la victoire du Club Massiac qui n'évolue pas, lui et tous ceux qui travaillent avac lui.



Comptes bloqués, embargo sur les médicaments, le cacao, fermeture des banques. Ah Paris et ses forces révolutionnaires qui tuent, pillent et violent; Paris qui ne reconnaît ni Assemblée Nationale, ni Conseil Economique et Social parce que les membres ne seraient pas de son bord. Politique de la canonnière, rencontre, dialogue du chasseur et du gibier.

(...)

La politique ce n'est pas accomplir n'importe quoi pour s'enrichir et pavaner; le sang versé se paie et la voix du peuple au ventre creux dominera les hurlements du canon de tout mercenaire. Et plus que jamais personne ne nous parle d'un autre Assabou.

Seigneur Dieu, prière ordonner que soient libérés les assiégés prisonniers que nous sommes devenus.

Nous ne demandons pas d'être aimés, mais de nous laisser libres dans l'espace qui nous a été attribué. Or depuis 1945, fin d'une guerre ou la France, défendant son territoire, son passé et son avenir, son prestige auquel elle tient, Paris et ses chiens de garde de toujours, nous terorisent au nom d'accords dit-on secrets.

Pourrait-on les publier ? Et que justice soit rendue.

Baisse les armes, Paris, le temps nouveau est venu, le temps de la fin des traites et des conquêtes, le temps pour les hommes de se donner la main.

L'espoir...

11 avril 2011-11 avril 2014. Trois ans ont passés depuis la rupture brutale de l’ordre constitutionnel en Côte d’ivoire dans les conditions que nous connaissons tous désormais.

Trois ans que le président Laurent Gbagbo, proclamé élu par l’instance suprême de son pays, est retenu prisonnier, à Korhogo d’abord, dans des conditions indignes dont les responsables porterons à jamais la marque d’infamie de leur acte, à La Haye ensuite, au cœur de l’Europe démocratique, toujours prompte à se mobiliser au nom du Droit et de la Liberté mais qui peine à respecter l’Autre dans les faits et à admettre ses errements. Trois ans qu’une accusation menée, au début, par un Procureur aveuglé par sa partialité suspecte et sa proximité douteuse avec un pouvoir imposé par la force à un peuple avide de liberté, poursuivie ensuite par une Procureure enfermée dans les « certitudes » héritées de son prédécesseur, s’arcboute sur un dossier que la Défense du Président avait déjà mis en pièces lors des audiences de février 2013.

Trois ans que les Libertés fondamentales sont régulièrement bafouées en Côte d’Ivoire : détentions illégales et illégitimes de dirigeants politiques spoliés de leurs biens dans le même temps, vexations et intimidations quotidiennes de simples citoyens, instillation du venin de l’ethnocentrisme (le « rattrapage ethnique », version ouattarienne de « l’épuration ethnique »). Trois ans que l’économie nationale est soumise à un clan kleptomane qui « travaille » avec l’argent que la population, un peu plus paupérisée chaque jour, voudrait bien voir « circuler ». Trois ans que la Côte d ‘Ivoire, miraculeusement, continue d’exister dans l’espoir de jours meilleurs mais dont la foi est soumise à rude épreuve.

Et pourtant, pendant ces trois (trop) longues années, des milliers et des milliers d’énergies, petites et grandes, unies dans le même combat pour la Justice et la Vérité, ont dit non à la forfaiture et au découragement et, aujourd’hui, la flamme, hier vacillante, de l’Espoir brule à nouveau et éclaire le chemin qui mène à une Côte d’Ivoire réconciliée et unie dans sa diversité.

Le président Gbagbo, le premier, qui n’a jamais renoncé dans l’épreuve, affirmant dès le 5 décembre 2011 devant la Cour à la CPI : « nous irons jusqu’au bout » et qui, j’en porte témoignage, n’a jamais douté de l’issue, faisant preuve d’une force d’âme peu commune et d’une volonté absolue de préserver le tissu national, sans aucun esprit de revanche, mais farouchement décidé à faire reconnaitre son bon droit qui se confond avec la volonté d’une immense majorité d’ivoiriens et d’ivoiriennes.

Le peuple ivoirien ensuite, car le combat du Président, depuis ce funeste 11-avril, n’a pu se mener sans l’extraordinaire capacité de résilience des ivoiriens et des ivoiriennes, au pays d’abord, dans les conditions les plus pénibles, dans la diaspora ensuite, sous toutes les formes et avec le soutien chaque jour plus sensible de tous ceux, africains ou non, attachés au respect du droit.

Qui aurait pensé, le 12 avril 2011, alors qu’Abidjan, couverte des fumées noires des bombardements, portait le deuil d’une démocratie « assassinée », que trois ans plus tard la Vérité serait proche d’être reconnue, que le pouvoir en place serait acculé à des prises de décisions imposées par toutes les pressions qu’il subit, tant au plan national qu’international ?

Car ne nous trompons pas : le pouvoir actuel n’a pas choisi « spontanément » de libérer les dirigeants enfermés à Bouna, Boundiali ou ailleurs. Le pouvoir n’a pas décidé d’organiser la réconciliation ni de dégeler les comptes et libérer les biens des personnes spoliées depuis le 11-avril. Il concède, pas à pas, des « avancées », souvent, caractéristique absolue de sa vraie nature, dans la plus mauvaise foi, comme le démontre l’épisode honteux du « dégel » des 48 comptes la semaine dernière.

Désormais l’horizon se dégage : l’échéance à venir est l’élection présidentielle d’octobre 2015. C’est elle qui va permettre à la Côte d’Ivoire de retrouver son « rythme » constitutionnel, fracassé il y a trois ans et aux ivoiriens et ivoiriennes de se réconcilier, dans la diversité de leurs origines et croyances, mais dans l’intérêt national au service des générations futures.

En cet anniversaire douloureux mais où l’Espoir ne doit rien concéder à l’abattement et à la résignation, c’est cette vision d’un futur commun pacifié qui doit animer les uns et les autres.

Et cet Espoir passe par un impératif « catégorique » : la libération de tous les prisonniers politiques, au premier rang desquels le président Gbagbo, dont la présence effective dans le processus de réconciliation nationale est incontournable. Il reviendra alors aux ivoiriens et ivoiriennes de choisir, en toute liberté, leur avenir.


Le 11 avril 2014

Bernard Houdin
Conseiller Spécial du président Laurent Gbagbo
Porte-parole pour l’Europe et l’Amérique

Afrik53.com : Infos 7J/7
Vendredi 11 Avril 2014
Vu (s) 2051 fois



1.Posté par Odile le 11/04/2014 08:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh mon Président à moi me mank LIBÉREZ PAPA GBAGBO LE VRAI PRÉSIDENT D LA COTE D''IVOIRE

2.Posté par salomon le 11/04/2014 08:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sil vous plait liberez gbagbo car ce monsieur na rien fait c la france et sarkozy qui ont tuer et continuent de tuer les ivoiriens. eux ils sont libre avec soro guillaume et ouattara l''executant les assassins des ivoiriens vont payer tot ou tard.

3.Posté par Gbadegne Djie irene le 11/04/2014 08:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sarkodramane assoife de
Sang qu'a fait gbagbo. Je veux Savoir. Avec la
Mensongere et meurtriere la verite
Sera sue

4.Posté par Djie Irene le 11/04/2014 09:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sarkodramane qu'

5.Posté par joseph le 11/04/2014 09:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Souvenir souvenir il ya 3ans Le boulanger d Abj tombait avc sn eternel des armees comme 1 mangue pourie comme le PRADO l avait dit .Jamais vs ne pouvez revenir o pouvoir come vs avez avc Guei.vs ete 15%(fpi) en CI

6.Posté par Dadoué le 11/04/2014 10:33 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le DIEU juste a le dernier.confions lui le sor d ntr ci.tot ou tard il fera jour

7.Posté par soniazou le 11/04/2014 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TU SAIS JOSEPH, NOUS N'EXIGEONS PAS LE RETOUR DE KOUDOU LAURENT GBAGBO AU POUVOIR. NOUS VOULONS JUSTE QUE VOUS LE LIBERIEZ ET QU'IL VIVE HEUREUX EN PAIX AUPRES DE SES ENFANTS ET PETITS-ENFANTS.

ET QUE NOUS LES GBAGBOISTES FASSIONS DE MAMA, SON VILLAGE UN LIEU DE PELERINAGE.
AU CONTRAIRE? D'ALLANASSE QUI AURA UNE MORT TRISTE.

MERCI KOUDOU D'ETRE AUSSI FORT. GRAND HOMME QUI DEMEURE A JAMAIS POSITIVEMENT DANS L'HISTOIRE DE NOTRE CHERE COTE D'IVOIRE.

8.Posté par ALLEHAHIN le 11/04/2014 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dramane est la personne par qui le malheur est entré en Eburnie. Que ces partisans le sache. Si vous voyez la fumée c'est qu'il y a le feu; dit l'adage.
Joseph si tu es être normal, tu comprendrais qu'il n' y pas plus grand coeur celui de GBAGBO car il avait toutes les raisons pour nuire à votre soit champion qui est en réalité à l'opposé "TRES MEDIOCRE". Dites qui peux faire ça toi a qui on a donné l'asile qui le paie avec ton ingratitude. Dominez votre aigreur et vous sentirez mieux car de notre époque, il y a trop de maladie de coeur. Il faut en vouloir à la nature à votre semblable à moins que vous soyez un extra.

9.Posté par Kpao le 11/04/2014 17:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GBAGBO reviendra au pouvoir parce qu il a gagne les elections il est 1 boulanger mais il tient sur ses pieds mais votre dieu a besoin de cane et de chapeau de lucifer pour pouvoir faire samblen de tenir debou sur une TERRE SAINTE la COTE D IVOIRE chers freres restons uni dans la priere ce que DIEU dit il le fait AMEN

10.Posté par kpassagnon isaac le 12/04/2014 11:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais savoir si le frère qui a écrit est un ivoirien en ce moment ou le monde s''intéresse à la crise ivoirienne parce que Sarkozy a menti à tout le monde en disant de la méchanceté gratuite sur sur Son excellence monsieur le président élu

11.Posté par koumba le 12/04/2014 13:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS COMPATRIOTES JE VEUX QUE VOUS SACHIEZ QUE CETTE SITUATION IVOIRIENNE QUE NOUS VOYONS EST DEVENUE UNE CORDE AU COUP DE CETTE FRANCE PARCE QUE LE VRAI PROBLEME QUI FAIT QUE CE PAYS EST BLOQUE C'EST TOUT JUSTE CETTE DISPARITION D'ADO DEPUIS LE 16 01 2011 ICI A PARIS DE CETTE TUMEUR CEREBRALE MAIS QUE LA FRANCE VOUS A TROMPéS AVEC CETTE FORCE INVESTITURE QUI N'ETAIT QUE LA COPIE COLLEE D'HENRIETTE DAGRI DIABATE DEPUIS AOÛT 2000 ET SANS OUBLIER CE MENSONGE GROSSIER QU'EST ADO VOYAGE ALORS QUE DEPUIS 2011 JUSQU'A AUJOURD'HUI ADO EST INVISIBLE ET INTROUVABLE EN CÔTE D'IVOIRE PHYSIQUEMENT PARLANT MIS QUE TOUS SES COLLABORATEURS REBELLES COMME LUI SONT VISIBLES MAIS QU'A TRAVERS CES MEDIAS FRANçAIS ET ETRANGERS ,CETTE FRANCE VOUS FAIT CROIRE QU'ADO VIT ALORS QUE C'EST CE DECES QUI LES EMPÊCHE DE PASSER A LA RECONCILIATION PARCE QU'ILS ONT PEUR QUE LE PEUPLE DECOUVRE CETTE VERITE SANS COMPTER QU'ADO DEVRAIT ÊTRE PHYSIQUEMENT PRESENT COMME LE SOUHAITE TOUS LES IVOIRIENS Y COMPRIS LE PDT GBAGBO MAIS DECEDE CELA EST COMPLIQUE POUR LA FRANCE DE DIRE CETTE VERITE ET QUE C'EST CE QUI COMPLIQUE TOUT

12.Posté par koumba le 12/04/2014 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS COMPATRIOTES JE VEUX QUE VOUS SACHIEZ QUE CETTE SITUATION IVOIRIENNE QUE NOUS VOYONS EST DEVENUE UNE CORDE AU COUP POUR CETTE FRANCE PARCE QUE LE VRAI PROBLEME QUI FAIT QUE CE PAYS EST BLOQUE C'EST TOUT JUSTE CETTE DISPARITION D'ADO DEPUIS LE 16 01 2011 ICI A PARIS DE CETTE TUMEUR CEREBRALE MAIS QUE LA FRANCE VOUS A TROMPéS AVEC CETTE FORCE INVESTITURE QUI N'ETAIT QUE LA COPIE COLLEE D'HENRIETTE DAGRI DIABATE DEPUIS AOÛT 2000 ET SANS OUBLIER CE MENSONGE GROSSIER QU'EST ADO VOYAGE ALORS QUE DEPUIS 2011 JUSQU'A AUJOURD'HUI ADO EST INVISIBLE ET INTROUVABLE EN CÔTE D'IVOIRE PHYSIQUEMENT PARLANT MIS QUE TOUS SES COLLABORATEURS REBELLES COMME LUI SONT VISIBLES MAIS QU'A TRAVERS CES MEDIAS FRANçAIS ET ETRANGERS ,CETTE FRANCE VOUS FAIT CROIRE QU'ADO VIT ALORS QUE C'EST CE DECES QUI LES EMPÊCHE DE PASSER A LA RECONCILIATION PARCE QU'ILS ONT PEUR QUE LE PEUPLE DECOUVRE CETTE VERITE SANS COMPTER QU'ADO DEVRAIT ÊTRE PHYSIQUEMENT PRESENT COMME LE SOUHAITE TOUS LES IVOIRIENS Y COMPRIS LE PDT GBAGBO MAIS DECEDE CELA EST COMPLIQUE POUR LA FRANCE DE DIRE CETTE VERITE ET QUE C'EST CE QUI COMPLIQUE TOUT

13.Posté par BYRIE le 13/04/2014 00:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BOYCOTTER TOUTS LES PRODUITS FRANÇAIS: quittuer leurs banques, réseau téléphonique, éviter les "fabriquer en france"....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Afrik53.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre site

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Afrik53.com . Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Histoire Côte d'Ivoire | C.I - Revue Politique | C.I - Revue Société | C.I - Revue Economie | Revue Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | C.I - Simone Gbagbo | C.I - FPI | Les Réactions | C.I - Affaire à suivre | C.I - Sport | Alerte Prévention | C.I - Education | C.I - Faits Divers | Débat Ivoirien | Révolution Permanente | Interviews | Droit de réponse | Afrik53.com | Interpellation | C.I-Présidentielle 2015 | Culture / Evènements









Les Articles les plus lus

Bien Vivre en Bonne Santé


Incroyable !